Affaissement intellectuel de la Frêchie!

Nous savions qu’il allait mal de la hanche … maintenant nous sommes inquiets pour la tête ! A force de traiter ses électeurs de cons… Septiman Ier se prend au jeu et fait le con.

(source du dessin : http://www.couper-coller.com/article-georges-freche-44317730.html)

Il n’ en sort plus, les harkis, les noirs, les intellos-trous du cul, maintenant le NPA statufieur de sa majesté…et les cons qui l’entourent n’ont de cesse de le flatter dans le sens du poil qui pourtant se fait rare… Logique, somme toute, mais nous, au NPA, qui sommes restés, malgré notre anticapitalisme primaire, des âmes sensibles, disons-le tout net, des humanistes, ça nous fend le coeur…oui, ça nous fend le coeur!

Car le fait est tristement là, l’inauguration des statues des grands hommes lui est décidément montée à la tête au Georges! Ce n’était pas reluisant avant, selon certains dont nous ne sommes pas, mais maintenant…qu’il se prend pour une … statue, eh bien, c’est sûr, il en a le métal, enfin, le mental…autant dire que désormais, sous le caillou, c’est Waterloo, morne plaine…

S’essayant, en effet, sur une pleine page de son organe de propagande (Harmonie!), au détournement hyperbolicomégalomaniaquement humoristique et ironique de notre action du 17 septembre (voir ci-dessus notre gentil retournement du détournement!), il ne retient que la photo. En oubliant le texte qui l’accompagnait. Assez normal, au fond, 33 ans – chut, ne lui dites surtout pas que c’est l’âge du Christ! – de pouvoir autocratique ça vous déglingue les neurones ! L’image donc, que l’image! C’est tellement plus reposant et gratifiant pour un bon gros Narcisse fatigué des bords du Lez !

Alors, par charité, cette valeur hautement revendiquée par notre parti, et dans l’espoir fou que se produise une illumination, au moins une étincelle, dans cette pathétique chambre obscure qui était, il y a peu encore, un superbe cerveau politique (si, si!), nous lui donnons le lien vers l’allocution de notre camarade Karak et vers le message de notre élu Francis Viguié lors de la cérémonie où nous l’intronisions Septiman Ier. Histoire de briser le miroir de la (si peu) réfléchissante connerie septimaniaque! Espoir vain nous disent des amis psychiatres qui ont étudié le cas ! Mais nous, révolutionnaires, persistons à sauver ce qui peut l’être d’un ex-mao (on passe sur son stalinisme) !

Allez, Georges, courage, on se reprend, on s’assied devant l’écran (attention à la hanche…), on fait clic sur la souris, oui, c’est ça, trop fort, on regarde encore un coup l’image mais ensuite on passe au texte ! Et on lit mot à mot. Et puis après au lit! Sans discuter! Voiiiilààà, c’est ici :

« Frêche n’est ni un homme de gauche ni surtout un homme de gauche, il est un homme d’en haut. Il est au-dessus des partis, même s’il a du mal a se tenir au-dessus des siennes…« 

Une statue pour Septiman Ier et 1,8 M d’euros pour les plaisirs statuaires de Frêche

PS : nous apprenons que notre héros septimaniaque a été invité par l’ex-dirigeant soviéto-russe Gorbatchev à réfléchir (!?) avec son groupe de travail sur les rapports entre l’Europe et le monde musulman, tel quel…

Nous ne savons pas comment ça lui a fait à Gorbatchev de découvrir les subtilités anthropologiques et géopolitiques de la statue septimanienne du commandeur. Subtilités dont nous pouvons nous faire une idée avec cette « pensée« -à-ellipses-et-autres-raccourcis-rancis : « Les Algériens c’est des militaires qui prennent de l’argent du pétrole qu’on leur a fourni à Tamanrasset et qui le foutent dans des banques suisses. La plupart sont analphabètes et n’ont jamais lu le Coran et ne comptez pas sur eux pour se guider sur Mahomet. » (Rue 89). Quant aux musulmans pour de bon et autres membres de « communautés » vivant dans la région, on pourra apprécier le sort qui leur est réservé avec un mélange d’instrumentalisation communautariste et de mépris hérité du colonialisme français qui est au coeur de la structure de pouvoir régional, en lisant ceci : Georges Frêche, un “sous élu” récidiviste de la haine verbale (LDH Toulon).. Un texte de 2006 qui a gardé, au détail près du changement de position du PS vis-à-vis de notre surhomme, une grande actualité.

On fait passer à Gorbi ?

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page