Béziers Retraites APRES LE 12 NOUS N’ATTENDRONS PAS 2012 ! (ATTAC, PCF, NPA, PG et Fase)

Communiqué commun

[lire après le communiqué : Retraites : l’UMP revendique la caution de Strauss-Kahn (NouvelObs), l’article de Libé sur le même sujet, les réflexions d’un syndicaliste sur les grèves générales et, sur la fiscalité locale, la lettre d’Aimé COUQUET, Conseiller Municipal PCF, NPA et Citoyens de Béziers à Raymond COUDERC, sénateur-maire de Béziers]

Il n’est pas envisageable d’attendre 2012 et la présidentielle pour tenter de réparer les dégâts, corriger la copie de l’actuel gouvernement. On ne peut prendre le risque de voir une soi-disant  » gauche  » sous la houlette de l’actuel patron du FMI, oublier l’opposition à la contre réforme des retraites, comme elle oublia le traité de Lisbonne et l’engagement pris devant les français d’exiger leur avis par référendum. La victoire est possible maintenant !


Communiqué commun

[lire après le communiqué : Retraites : l’UMP revendique la caution de Strauss-Kahn (NouvelObs), l’article de Libé sur le même sujet, les réflexions d’un syndicaliste sur les grèves générales et, sur la fiscalité locale, la lettre d’Aimé COUQUET, Conseiller Municipal PCF, NPA et Citoyens de Béziers à Raymond COUDERC, sénateur-maire de Béziers]

Au moment où plus de 70 % des français manifestent leur opposition au projet de loi sur les retraites.

Au moment où des millions de salariés, retraités, chômeurs, étudiants, manifestent leur opposition au projet Sarkozy / Woerth.

Au moment où 68 % des français manifestent leur soutien aux actions de protestation et de refus.

Il n’est pas envisageable d’attendre 2012 et la présidentielle pour tenter de réparer les dégâts, corriger la copie de l’actuel gouvernement. On ne peut prendre le risque de voir une soi-disant  » gauche  » sous la houlette de l’actuel patron du FMI, oublier l’opposition à la contre réforme des retraites, comme elle oublia le traité de Lisbonne et l’engagement pris devant les français d’exiger leur avis par référendum. La victoire est possible maintenant !

Le 12 octobre et les jours suivants nous contribuerons là où nous vivons, là où nous travaillons, à renforcer l’affrontement qui se prépare au travers des grèves reconductibles avec le gouvernement UMP / MEDEF et les représentants des multinationales.

Localement nous demanderons des comptes au sénateur-maire sur son vote au Sénat. Car, au-delà des particularismes de nos partis et mouvements, une revendication nous réunit : le retrait du projet de loi sur les retraites, le départ à 60 ans à taux plein, le retour aux 37,5 annuités.

Sections biterroises des partis et mouvements suivants :

ATTAC, PARTI COMMUNISTE FRANCAIS (PCF), PARTI DE GAUCHE (PG), NOUVEAU PARTI ANTICAPITALISTE (NPA), FEDERATION POUR UNE ALTERNATIVE SOCIALE ET ECOLOGIQUE (FASE)

Béziers: le 12/10, départ manifestation 10h Bourse du travail

……………………………………..

Lecture

Retraites : l’UMP revendique la caution de Strauss-Kahn (NouvelObs)

Un rapport du FMI préconise « une hausse de deux ans de l’âge légal de la retraite ». Est-ce également l’avis de son président ?

Le Fonds monétaire international a publié, mercredi 6 octobre, un rapport dans lequel il affirme qu’un recul de l’âge de la retraite est préférable à une baisse des pensions. […]

« Le relèvement de l’âge de la retraite doit être accompagné de mesures pour limiter la générosité des programmes de retraite anticipée (…) Il sera également important de resserrer les conditions d’attribution de pensions pour handicap », a poursuivi cette division du FMI.

Le FMI a constamment affirmé son soutien à de nombreuses réformes des retraites qui prévoyaient cette mesure. Il a salué la réforme proposée par le gouvernement français pour relever cet âge légal, « actuellement parmi les plus bas » du monde. […]

Le ministre du Travail Eric Woerth a dit « merci » à Dominique Strauss-Kahn à la suite de ce rapport du FMI, pour ne « pas être dans une posture idéologique » sur les retraites.

Pour Marisol Touraine [députée PS strauss-kahnienne], « ne mélangeons pas tout. DSK est directeur général du FMI, il y a un rapport des services du FMI, concernant l’ensemble de la zone OCDE. Très bien. L’objectif est de relever l’âge effectif de départ à la retraite ». Mais « il y a d’autres manières d’y arriver. Nous, nous considérons que la plus juste est de ne pas toucher à l’âge légal et d’oeuvrer pour la remise en emploi des 55-60 ans » et « inciter « ceux qui n’ont pas eu des métiers difficiles à travailler plus longtemps ». […]

Retraites : l’UMP revendique la caution de Strauss-Kahn (NouvelObs)

Retraites: quand la droite cite DSK en modèle (Libé)

Lettre d’Aimé COUQUET, Conseiller Municipal PCF, NPA et Citoyens de Béziers à Raymond COUDERC, sénateur-maire de Béziers

Monsieur le Sénateur-Maire,

Je viens de lire avec attention l’article de Midi-Libre du 7 octobre 2010, intitulé « Impôts :
Pourquoi la taxe a bondi de 27,9 % en cinq ans
» (1).

Avec votre subtilité habituelle vous m’y
traitez d’imbécile parce que je propose de faire baisser les impôts en baissant les taux.

Je vous rappelle qu’en octobre 2009, le mensuel « Capital », après une étude sérieuse
non contestée, avait placé la ville de Béziers en 3ème position nationale « des villes où les
impôts locaux sont les plus élevés
».

Monsieur Raymond COUDERC, puisque vous avez la mémoire courte et que je suis
l’offensé, je vous propose un débat public sur les impôts locaux, à votre convenance.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Sénateur-Maire, mes salutations.

Aimé COUQUET.

(1) Beziers. « L’impôt le plus injuste parce qu’il ne tient pas compte des revenus des contribuables (Midi Libre)

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page