Retraites Communiqué départemental du NPA, du PG, de la Fase et des Verts

Pour le retrait du projet de réforme des Retraites ! C’est maintenant que la victoire est possible !

[Photo prise à la manifestation du 16 octobre à Montpellier]

Des millions de salariés, retraités, chômeurs, lycéens, étudiants, manifestent leur opposition au projet de contre-réforme des retraites de Sarkozy / Woerth;

D’après les enquêtes d’opinion, plus de 70 % des français manifestent leur opposition au projet de loi sur les retraites, 68 % manifestent leur soutien aux actions de protestation et de refus et 54 % sont favorables à ce que « les syndicats organisent une grève générale comme en 1995 » pour forcer le gouvernement à retirer cette réforme. Celui-ci n’a d’autre réponse à la mise en évidence de son illégitimité politique et morale (affaire Woerth-Bettencourt, bouclier fiscal, etc.) que le mépris et le recours à la répression contre les jeunes et les salariés qui se mobilisent.

Le déblocage par les forces de police des piquets de grève et de divers lieux de mobilisation comme les dépôts de carburant est totalement inadmissible tout comme la répression dont font l’objet les manifestants, notamment les plus jeunes d’entre eux, comme dernièrement à Montreuil où un lycéen a été gravement touché par un tir de flash-ball.

Nous saluons l’entrée en lutte de la jeunesse scolarisée. Celle-ci refuse que son avenir, déjà gravement menacé par la précarité sans cesse croissante du marché du travail, soit encore plus compromis par la réforme gouvernementale des retraites.

Des grèves nombreuses, souvent reconductibles, ont lieu dans plusieurs secteurs clés de l’économie et démarrent dans d’autres.

Une nouvelle journée de grèves et de manifestations est convoquée pour demain mardi 19 octobre à l’appel de l’intersyndicale. Toutes et tous, assurons son succès.

Ce gouvernement est affaibli, il est possible de gagner et d’obtenir le retrait du projet de loi, de l’obtenir maintenant sans attendre les prochaines échéances électorales.

Contribuons donc là où nous vivons, là où nous travaillons, à renforcer la mobilisation majoritaire qui est en cours. La grève générale, interprofessionnelle et reconductible peut faire céder le gouvernement. Construisons-la dans l’unité avec nos syndicats, à la base comme au sommet.

NPA 34, PG 34, Fase 34 et Verts

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page