La LCR Montpellier propose une réunion unitaire pour soutenir les mouvements sociaux en cours.

Chers amis, chers camarades, Les prochains jours vont être déterminants pour opposer une riposte d’ampleur à la casse des acquis sociaux, au démantèlement des services publics et aux attaques sur le pouvoir d’achat, organisés par le gouvernement. Plus que jamais il nous semble nécessaire face à un pouvoir qui a décidé de passer en force de nous rassembler afin notamment de faire entendre une autre parole que celle dominante dans tous les medias…

C’est pourquoi nous vous proposons de nous réunir : Vendredi 16 novembre à 17h au local de la LCR, 14 rue du Commerce (face au Lycée Méditerranée) à Montpellier.

Nous pourrions envisager la publication d’un communiqué commun de soutien aux luttes en cours et l’organisation d’une réunion publique le mardi 20 novembre.Nous comptons donc sur votre présence.

Pour la LCR :
Sophie BIETRIX (étudiante) David HERMET (enseignant du secondaire)Martine GRANIER (enseignante du supérieur) Francis VIGUIE (postier).

Ce courrier est envoyé à :
toutes les organisations syndicales, CGT, CFDT, FO, Solidaires, FSU, UNEF, Confédération paysanne, à la coordination étudiante…aux parti politiques PS, PCF, Verts, LO, LCR, AL, CGAaux associations Attac, coordination sans papiers, resf, créer maison des chômeurs, AC !

Autres Infos sur le sujet

Communiqué national de la LCR

Communiqué de la LCR. Mercredi 14 novembre, la quasi-totalité des syndicats de cheminots, d’employés de la RATP, des gaziers et électriciens seront en grève. Ensemble, ils s’opposent à l’allongement de la durée de cotisations – à 41, 42 annuités – que le gouvernement veut imposer pour les régimes spéciaux comme pour la totalité des salariés du public et du privé.
Travailler plus longtemps pour des pensions amputées : c’est une déclaration de guerre sociale supplémentaire de N.Sarkozy. La LCR est totalement solidaire des salariés en grève et exige 37,5 annuités pour tous, pour une retraite à 60 ans avec 75% du dernier salaire. Pour faire reculer ce gouvernement de régression sociale sur les retraites comme sur les autres revendications telles que les salaires, il faudra reconduire et généraliser la grève, faire du 20 novembre une première journée de convergence interprofessionnelle

Vidéo

Olivier Besancenot a rencontré au dépôt des Quatre Mares, à Sotteville-les-Rouen, une cinquantaine de cheminots, aujourd’hui lundi 12 novembre. Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire a apporté le soutien de la LCR aux mobilisations sociales interprofessionnelles engagées et qui reprennent cette semaine, au mouvement de grève reconductible qui démarre le 13 novembre à la SNCF pour s’opposer à la contre-réforme des retraites qui veut porter à 41 annuités la durée de cotisations pour tous les salariés du public et du privé, et pour cela détruire les régimes spéciaux.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page