Frêche mort, Karak prend le mors aux dents !

Retrouvez les dessins de Karak sur son blog

A lire, plus bas, quelques réflexions du Karak sur le post mortem. A lire aussi : Frêche un homme de gauche? La mauvaise plaisanterie !


Ci-dessus le dessin de circonstance !

Ci-dessous les derniers dessins de Karak sur le sujet

…………………….

…………………………..

Du Karak dans le texte

Madame Mandroux, maire de Montpellier, et punching-ball favori du gros Georges, vient de publier « Maire courage« . Un livre où elle accuse Georges Frêche « de fouler les valeurs de gauche », de « n’aimer personne », de n’avoir œuvré « que pour sa gloire personnelle », de  » régner par la peur ». Voilà pour le courage. Mais une fois la bête morte, alors qu’elle dit avoir horreur  » des mensonges et des faux-cul « , par sa voix Georges devient « un grand Maire » (savait-il faire du bon café?) « un bâtisseur, un très grand historien ». Elle dit regretter « qu’il parte si vite » et on la comprend, son livre va faire un énorme bide, encore plus gros que celui du roi Georges. Que dis-je Roy, Empereur!

Pensez-donc Midi Libre, nous explique photo à l’appui que la manif d’hier s’est passée sous le regard bienveillant de Frêche (sa tronche est affichée en très très grand à l’hôtel de région) Avec cette phrase titre « sur le cortège l’ombre de Georges Frêche a plané » (faut qu’ils arrêtent les pétards).

Quant à La Gazette, journal pro-Frêchiste, animé par Serre Pierre au nom prédestiné, il affiche un énorme portrait sous ses fenêtres avec un émouvant « Salut Georges« .

Même mort ils lui lèchent encore le cul.. Beurk…

(tiré de http://karak.over-blog.com/)

D’autres dessins d’autres auteurs

Décès de Georges Frêche : le dessin de Chimulus (Montpellier Journal)

Décès de Georges Frêche : les dessins d’Aurel (Montpellier Journal)

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page