MONTPELLIER : POUR UNE LISTE 100% À GAUCHE. Première réunion mercredi 28 novembre 20 h

La LCR de Montpellier propose à tous les acteurs du mouvement social et associatif, aux salariés, aux chômeurs et précaires, aux jeunes et retraités, aux groupes locaux qui se reconnaissent dans cette démarche de participer au lancement de cette liste.

Elle les invite tous à une première réunion :

MERCREDI 28 NOVEMBRE à 20 heures au local de la LCR, 14 rue du Commerce à Montpellier.


Les élections municipales auront lieu les 9 et 16 mars prochains.

À Montpellier, la LCR participera à cette échéance en proposant une liste 100% à gauche.

La LCR de Montpellier propose à tous les acteurs du mouvement social et associatif, aux salariés, aux chômeurs et précaires, aux jeunes et retraités, aux groupes locaux qui se reconnaissent dans cette démarche de participer au lancement de cette liste.

Elle les invite tous à une première réunion MERCREDI 28 NOVEMBRE à 20 heures au local de la LCR, 14 rue du Commerce à Montpellier…..

Cette liste se situra en rupture avec les logiques sociales économiques politiques que développent la droite et la gauche institutionnelle depuis 30 ans, en opposition résolue à ce gouvernement et au patronat et indépendante du PS et de ses alliés.

Cette liste sera indépendante et sans concession vis-à-vis d’un PS qui est aux affaires depuis 1977 et maintenant louche vers la droite modérée du MODEM, elle sera également indépendante d’éventuelles listes initiées par ceux qui cogèrent la municipalité depuis des années.

Ces élections municipales ne sont pas déconnectées des enjeux politiques à l’échelle nationale. Sur ce territoire-là, aussi, nous devons contrer la politique de Sarkozy et de son gouvernement, mais également incarner une alternative à un PS englué dans le social libéralisme.

Ces élections seront un test pour la droite au pouvoir ainsi que pour celles et ceux qui s’opposent à elle.

Elles peuvent contribuer à faire émerger une nouvelle force politique, une gauche de gauche, une gauche résolue à s’opposer frontalement aux attaques de la droite, une gauche inscrite dans les luttes, une gauche anticapitaliste, écologiste, féministe, internationaliste.

À l’échelle locale, cette liste défendra un programme de lutte contre les inégalités, un programme écologiste, social et féministe.

Elle se battra pour la re-municipalisation sous contrôle de la population des services privatisés et notamment de la gestion de l’eau.

Elle donnera la priorité au développement des services publics : service du logement social, du 4ème âge et de la petite enfance (seuls 11% des enfants de moins de trois ans sont accueillis en crèches).

Elle s’engagera pour chaque équipement municipal à préserver l’environnement en particulier dans le domaine des transports en commun en développant les moins polluants et en assurant leur gratuité.

Elle défendra la démocratie directe et participative contre la professionnalisation politique et contre l’opacité du fonctionnement des communautés de communes et agglomérations.

Ses élu-e-s se feront le relais des luttes notamment contre les exclusions et les discriminations.

Nous souhaitons avoir des élu-e-s pour ces raisons.

Il ne s’agira pas pour autant de participer à l’exécutif ou de voter des budgets avec lesquels nous serions en désaccord. D’éventuel-le-s élu-e-s seraient indépendant-e-s, votant pour, s’abstenant ou votant contre les mesures proposées en fonction de leur intérêt au regard du programme que nous avons défendu.

A travers cette première contribution au débat qui commence sur les prochaines municipales, la LCR assume sa responsabilité d’organisation politique soucieuse d’offrir une perspective aux multiples combats et projets qu’elle a toujours soutenus.

Elle ne compte pas le faire seule. Elle propose un processus pluraliste afin que toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans ces premières propositions puissent participer à la constitution d’une liste et à l’élaboration d’un programme municipal pour 2008 à Montpellier.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page