La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°47)

FASCISME : BEZIERS, LE BARNUM IDENTITAIRE A FAIT SON TOUR DE PISTE

ANTICAPITALISME : BEZIERS, LA CIMADE ASSURE LA SOUPE ET LE CINE

CAPITALISME : ADMR 34, NOS PAPYS ET NOS MAMYS VALENT MIEUX QUE LEURS PROFITS

ECOLOGIE : LE COTE OBSCUR DE LA DEMOCRATIE BATTU A VILLENEUVE LES BEZIERS

CAPITALISME : LA JET SET ARRIVE A AGDE


………………………………

FASCISME : BEZIERS, LE BARNUM IDENTITAIRE A FAIT SON TOUR DE PISTE

Chien, berger malinois, sur un pick – up qui ouvrait la manifestation, crânes rasés à profusion, jeunes mères ( blanches ! ) avec leurs bébés dans les poussettes, slogans tels que << papy a la maison, racaille en prison >>, << justice nulle part, racaille partout >>, << défendre son bien est un droit >>, le barnum identitaire a fait son tour de piste dans les rues de Béziers. Particularité locale, Ligue du Midi et Bloc Identitaire ont défilé avec des drapeaux occitans. Les 100 à 150 personnes venues de tout le sud de la France pourraient faire sourire. Pourtant cette tentative de récupération de la légitime défense peut inquiéter. Inquiéter, car l’opération montée par les nazillons vise à surfer sur la vague de l’insécurité, à récupérer la symbolique occitane contre l’étranger, de préférence de couleur.

Pour le NPA cette récupération identitaire trouve sa source en Italie où les mussoliniens du MSI ont fondé la Ligue du Nord qui vient de mettre en minorité Berlusconi. Le fait que le cryptofasciste, amateur de club de foot, de chaînes de télévision et de prostituées mineures, soit mis en minorité n’est pas le problème. Le vrai problème c’est que c’est la Ligue du Nord qui ait eu le pouvoir de mettre Berlusconi en minorité.

ANTICAPITALISME : BEZIERS, LA CIMADE ASSURE LA SOUPE ET LE CINE

Voilà maintenant 3 ans que la Cimade assure la soupe et le ciné au travers d’une expérience mensuelle originale. Le principe est simple : un film, un débat, une soupe sur des thèmes aussi variés que les prisons, le Chiapas, la Palestine . . . Chaque soirée un public fidèle d’une cinquantaine de personnes prend goût à se retrouver autour d’une activité militante qui mêle sujets de société, discussions et convivialité.

Le ciné-soupe de cette semaine, << une marche en avant >>, projeté dans le cadre du festival  » migrant’scéne », n’aura pas dérogé à la règle, puisqu’il évoque l’errance des migrants subsahariens. Ces populations africaines, qui tentent, au péril de leur vie, de passer par l’Afrique du Nord pour rejoindre l’Europe, payent un lourd tribut : 406 décès entre 2006 et 2009 pour ceux qui tentaient de passer par Gibraltar, 2059 par les Iles Canaries, 2326 par Lampedusa, Malte ou la Libye. Les efforts répétés de ceux qui veulent  » traverser  » pendant des mois, voire même des années, sont conditionnés par le déséquilibre nord / sud. Le NPA salut et remercie la Cimade pour son activité militante et intellectuelle sur la ville. Il est rare, trop rare, dans le monde associatif de saluer de tels engagements en faveur des oubliés de l’histoire.

CAPITALISME : ADMR 34, NOS PAPYS ET NOS MAMYS VALENT MIEUX QUE LEURS PROFITS

L’ ADMR 34 est une institution d’aide aux personnes âgées qui prospère sur la gestion de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie ( APA ). Célèbre pour l’opacité de sa gestion et diverses malversations, l’ ADMR, grâce au boom du marché des seniors est passée de 11 salariés en 1977 à prés de 3000 aujourd’hui. 20 associations de terrain et 38 maisons de services se partagent le gâteau du troisième âge dans l’Hérault. Si la rente de l’ APA est juteuse pour la hiérarchie, les salariées, sont, elles, exploitées, avec des horaires partiels, de faibles rémunérations et qualifications, des horaires découpés, des contrats précaires et des déplacements onéreux.

Depuis le mois de septembre un conflit oppose le Conseil Général ( qui gère l’ APA ) à l’ ADMR. Sur fond de contrôle des prestations et de baisse du crédit d’heures, l’ ADMR engage un rapport de forces avec le département. Très vite les usagers et les salariées en sont devenus les otages : lettre aux 7000 bénéficiaires, chantage aux licenciements ( 86 ). Pour Nathalie VEYRE, déléguée CFDT, l’ ADMR est une holding associative qui a mis en place une fédération qui capte les versements avant de les redistribuer dans un système des plus nébuleux. Un premier audit a d’ailleurs dénoncé un système opaque. Pour le NPA il est sidérant que le département continue de travailler avec la nébuleuse associative sans exigences et sans sanctions. A travers cet exemple, c’est la question d’un service public du troisième age qui est posée. Faute de réponses du PS, il faudra que la gauche antilibérale et anticapitaliste y réponde.

ECOLOGIE : LE COTE OBSCUR DE LA DEMOCRATIE BATTU A VILLENEUVE LES BEZIERS

Le maire de Villeneuve-les-Béziers engage une bataille contre le côté obscur de la force au sein de son conseil municipal. Après avoir demandé que les conseillers municipaux retournent le chèque en blanc donné aux promoteurs du Pech Auriol par l’ancienne majorité, le maire, Jean-Paul GALONNIER, a indiqué, que pour les 70 hectares d’aménagement de cette zone, les promoteurs prévoyaient 53 millions d’euros d’investissements sur dix ans, 13 millions pour l’achat des terrains, 13 autres millions pour les frais annexes et la commercialisation, 2,5 millions à charge pour la mairie.

Ce véritable projet immobilier camouflé en Zone d’Action Concertée ( ZAC ) avait des partisans au sein du conseil municipal. Ces partisans avaient bien sûr des intérêts directs ou indirects. Après un vote à bulletin secret, le projet de la ZAC Pech Auriol a été annulé. Si le NPA se félicite que le côté obscur de la démocratie ait été battu à Villeneuve, le tout béton prôné par FRECHE et COUDERC lors des Régionales reste à combattre dans tous les conseils municipaux.

CAPITALISME : LA JET SET ARRIVE A AGDE

La société Monaco Service ( c’est pas une blague, ça existe ! ) ambitionne de faire du Quai de la Trinquette au Cap d’Agde une sorte de Saint Tropez local où la jet set viendrait parader. Les chiffres annoncés au sujet des yachts de riches vont faire partir les smicards en courant. 800 litres de carburant à l’heure à pleine vitesse, plusieurs dizaines de millions d’euros le bateau, 40 000 euros pour une semaine de location sans chauffeur et sans équipage.

Pour Jean-Louis COUSIN, le directeur de Monaco Service, l’attrait d’Agde c’est le prix du mouillage, 10 000 euros à l’année contre 40 000 à Cannes. Selon le même COUSIN entre Monaco, la Sardaigne et Barcelone, il manquerait 500 places pour l’hivernage. Du coup l’arrivée de la jet set donne des idées au voisin sétois qui propose le Quai d’Orient. Pas ou plus de pêcheurs, des yachts . . . Pour le NPA loin, très loin du monde réel, sur une autre planète, vivent des extraterrestres milliardaires. Cette planète porte un nom, c’est la planète capital.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page