Les associations de défense des droits des femmes mises en danger par le « cynisme d’Etat »

Photo de la manif du 6 novembre à Montpellier pour l’IVG

Résister. C’est le verbe que les associations féministes vont devoir conjuguer à plus soif en 2011. (L’Hérault du Jour du 15 décembre 2010)


Pour augmenter la lisibilité de l’article ci-dessous, cliquer sur l’onglet Affichage de votre ordinateur, puis sur Zoom, puis encore, autant de fois que nécessaire, sur Agrandir. Une fois la lecture finie revenir sur Normal.


Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page