Béziers. Danger, police !

Béziers La police se trompe et passe à tabac un jeune sans histoire (Midi Libre)

« Ils ont d’abord cogné avant de discuter. »

Discours sécuritaire et contrôle social par Roland Pfefferkorn (L’Hérault du jour du 9 février 2012)

Déchiffrer l’insécurité (Owni)

Violences policières : ça continue ! (NPA)

« J’ai quatre dents cassées, onze autres qui sont abîmées, une côte
cassée, deux cocards et de nombreuses contusions », insiste Limp,
certificat médical à l’appui et plainte déposée en bonne et due forme
contre les policiers. « On vient m’expliquer que c’est une erreur. Qu’ils
se sont trompés. Quand ils me frappaient je leur ai hurlé : “C’est pas
moi !” Sans savoir ce qu’ils me reprochaient. Ils ont d’abord cogné
avant de discuter. J’en ai pris plein la gueule et quand ils ont compris
que je n’étais pas celui qu’ils cherchaient, ils m’ont planté en sang
au milieu de la salle à manger. » 10_02_12_Police.jpg

L’article

A lire aussi

10_02_12_Pferfferkorn_Police_1.jpg

10_02_12_Pferfferkorn_Police_2.jpg

10_02_12_Pferfferkorn_Police_3.jpg 

10_02_12_Pferfferkorn_Police_4.jpg

L’Hérault du jour le 9 février 2012

Violences policières : ça continue !

Déchiffrer l’insécurité (Owni)

Assez de policiers ! (tribune dans Le
Monde)

Générations et frustration : deux pistes d’interprétation du
racisme policier (Contretemps)

France
: Des contrôles d’identité abusifs visent les jeunes issus des minorités (Human
Rights Watch)

2002-2012
: le bilan de la politique de sécurité de Nicolas Sarkozy par Laurent
Mucchielli (son blog du Monde)

Bavures policières : la technique qui tue (Basta !)

Paris. Un militant du NPA frappé par un flic dans un commissariat

La Brigade anticriminalité, bac recalée par un prof (chercheur) !

Montpellier. La police chez les Roms !

Les flics contre le « campement de la résistance » de Montpellier

Illustration : bavure29nb.jpg



Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page