Camargue. La démoustication met en danger les écosystèmes

Des moustiques et des hommes (tribune dans Libération)

La Camargue est l’un des derniers sites naturels sur un littoral
méditerranéen français rongé par l’urbanisation, l’industrialisation et
les infrastructures touristiques. Au-delà de ses paysages emblématiques,
la Camargue est une zone humide d’une valeur écologique exceptionnelle,
recélant une grande richesse d’espèces et de milieux qui font d’elle un
joyau de la biodiversité européenne. Elle est également un exemple
remarquable de conciliation entre les activités humaines et le maintien
d’une forte naturalité à travers un projet de territoire construit par
un parc naturel régional et une réserve de biosphère.

Ce patrimoine unique est aujourd’hui menacé par une campagne de
démoustication menée à titre expérimental depuis août 2006 (l’arrêté
préfectoral autorisant sa reconduction doit être signé le 20 décembre
par le préfet des Bouches-du-Rhône). 080906FSH01

Parmi les signataires :
Jacques Blondel Directeur de recherche émérite CNRS au Centre
d’écologie fonctionnelle et évolutive (Cefe), Montpellier. Jean-Dominique Lebreton Membre de l’académie des Sciences,
directeur de recherche CNRS au Centre d’écologie fonctionnelle et
évolutive (Cefe), Montpellier. Doyle McKey Professeur à l’université
Montpellier-II. Michel Raymond Directeur de recherche CNRS à
l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier (Isem),
Montpellier. John Thompson Directeur de recherche CNRS au Centre
d’écologie fonctionnelle et évolutive (Cefe), Montpellier.

La tribune

A lire aussi

Les pages Ecologie de ce blog

Photo : 2010041917330130_0.jpg

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page