Danger, endettement des collectivités locales

Languedoc-Roussillon. Ces emprunts « toxiques » qui empoisonnent les collectivités locales (Midi Libre)

Dexia : le cas de l’agglomération toulonnaise (Cuverville)

Les prêts consentis par Dexia ont mis en danger les finances de 5 500 collectivités locales et établissements publics.

La banque Dexia a distribué – entre 1995 et  2009 – pour 25 milliards
d’euros de prêts « toxiques » à des municipalités, des départements, des
régions, mais aussi des hôpitaux ou des organismes de logement…

L’article intégral

Dexia : le cas de l’agglomération toulonnaise (Cuverville)

A lire aussi

Languedoc-Roussillon. Communes infectées par des prêts toxiques : Dexia et les élus réagissent

Collectivités publiques, les banques au banc des accusés

01_10_11_Emprunts_toxiques.jpg

Illustration : emprunts‑toxiques.jpg

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page