Education. La rentrée nationale de l’action le 27 septembre

Mardi 27 septembre. Grève Nationale Unitaire de l’Education. A
l’appel de la FSU, l’UNSA, le SGEN-Cfdt et la FERC-Cgt

54% de grévistes dans les écoles primaires mardi prochain (Libération)

24 septembre : Demi-victoire pour Bastien Cazals, le prof désobéisseur (L’Humanité)

54% de grévistes dans les écoles primaires mardi prochain (Libération)

24 septembre : Demi-victoire pour Bastien Cazals, le prof désobéisseur (L’Humanité)

Appel intersyndical

Ensemble,(ré)Agissons

Mardi 27 septembre


Pour le Service Public d’Education, pour nos métiers

Grève Nationale Unitaire de l’Education


A l’appel de la FSU, l’UNSA, le SGEN-Cfdt et la FERC-Cgt

Postes supprimés par dizaines de milliers, classes surchargées,
Attaques répétées contre nos métiers, nos statuts et nos carrières,
Conditions d’affectation et de travail dégradées,
Formation des stagiaires sacrifiée, postes non pourvus,
Remplacements non assurés, explosion de la précarité,
Réduction des congés d’été, remise en cause de l’évaluation des enseignants…

Ça suffit !

Ensemble, mobilisons-nous pour en finir avec la casse du Service Public d’Education,
pour imposer une autre politique pour l’Ecole, pour les jeunes et pour nos métiers, exiger un autre budget qui redonne la priorité à l’Education, et d’autres réformes qui répondent aux attentes de notre profession.
Exigeons l’arrêt des suppressions de postes et le rétablissement des postes supprimés,

Exigeons un plan pluriannuel de recrutement massif, à la hauteur des enjeux et des besoins.
Exigeons que nos métiers, nos missions, nos qualifications et notre liberté pédagogique soient reconnus et respectés.
Nous voulons un métier revalorisé, dans tous ses aspects : salaires, promotions internes, déroulement des carrières, conditions de travail et d’affectations, charge et temps de travail…
Nous voulons une autre politique éducative qui donne un avenir au collège, une autre réforme des lycées, une politique ambitieuse de développement des voies technologiques indispensable pour démocratiser notre système éducatif,
Nous voulons une réelle relance de l’éducation prioritaire,
Nous voulons une véritable formation pour les stagiaires et les débuts de carrière, des moyens et des postes pour les vies scolaires, pour l’orientation scolaire et les CIO.

Une large majorité de l’opinion soutient notre combat pour défendre l’Ecole de la République, et plus de 60% des Français font de l’Education leur priorité. C’est aussi un résultat de nos luttes et de nos mobilisations, qui met le gouvernement face à ses responsabilités et aux conséquences dévastatrices de sa politique éducative.
Amplifions ce mouvement, adressons-nous partout aux parents, aux media, à l’opinion.
Une autre politique éducative est possible : pour l’imposer, nous devons peser de toute notre force dans le débat public !
Mobilisons-nous dans chaque établissement, exigeons un plan d’urgence

Mettons-nous en grève et manifestons massivement le mardi 27 septembre

A lire aussi

Luttes des classes : à Sète des parents résistent ! Solidarité !

Rentrée des classes dans l’académie de Montpellier. Et en plus le recteur se paie notre tête !

24_09_11_Appel_Education.jpg

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page