Flicage d’internet : manifestation à Montpellier

Midi Libre : Montpellier Les Anonymous plus nombreux contre le traité anticontrefaçon Acta

« Environ 300 personnes se réclamant des Anonymous ont défilé hier, en début d’après-midi. Les visages très souvent recouverts du masque emblématique du mouvement, les manifestants, des jeunes adultes grands consommateurs d’internet, dans leur grande majorité, se sont retrouvés sur la Comédie avant d’entreprendre leur marche pacifique. »

suite de l’article de Midi Libre (Guy Trubuil) : ici          Communiqué du NPA sur le sujet ci-dessous

selon-les-manifestants-le-traite-acta-limitera-la-liberte_360396_510x255.jpg

photo : Midi Libre



COMMUNIQUÉ DU NPA. NON À LA CRIMINALISATION DES INTERNAUTES.

mardi 24 janvier 2012

Jeudi
dernier, le site de téléchargement MegaUpload a fermé ses portes suite à une
décision de justice. Cette décision, qui survient au lendemain d’une
mobilisation de sites américains contre deux projets de loi « PIPA » et « SOPA
» visant à défendre les droits d’auteur en facilitant le blocage des sites
contrevenants sans intervention de la justice, est une véritable provocation.

La
réponse du groupe Anonymous, suite à la fermeture du site, mettant
immédiatement hors service de nombreux sites américains et français (notamment
le site de l’Hadopi, du ministère de la Défense et de l’Elysée) semble être le
premier acte d’une longue bataille pour l’Internet libre avec laquelle le NPA
est solidaire.

En
effet, cette attaque envers MégaUpload est un signe inquiétant tout comme
l’instauration des lois américaines PIPA et SOPA et du traité européen ACTA qui
feront de la censure de contenus sur Internet une norme et de la surveillance
des utilisateurs un principe.

Le NPA
dénonce la criminalisation grandissante des internautes et appelle à se
mobiliser contre toutes les lois liberticides, telles que HADOPI 3, LOPPSI 2 et
le traité ACTA.

La
liberté de partager des contenus en toute confidentialité sur Internet doit
être garantie et la neutralité du net assurée.

Par
ailleurs, le NPA est favorable à l’instauration d’une « licence globale »
permettant d’assurer une rétribution aux auteurs et acteurs de la culture, sans
intermédiaire.

Le 24
janvier 2012

 

.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page