Golfe du Lion : des risques sismiques majeurs dans une zone à installations nucléaires

Le Bureau de recherches géologiques et minières a compté 18 séismes de
magnitude d’au moins 6 depuis 1428 dans la région.
Ses simulations
montrent un risque important dans le Golfe du Lion à cause d’un canyon
bourré de sédiments capables, en glissant dans une fosse, de générer un
tsunami. (Midi Libre)

« Théâtre de 90 tsunamis au XXe siècle, la Méditerranée usurpe sa
réputation de grand lac tranquille. Les plus marquants ? Messine, en
Italie, en 1908 : 35 000 victimes ; au large de Nice, en 1979, une vague
surpuissante née d’un glissement de terrain sous-marin fait 11 morts.
« Et encore c’était en octobre. Imaginez en été… »

A terre, le séisme de Lambesc (13) fut l’un des plus traumatisants : 46
morts, 250 blessés, 2 000 bâtisses endommagées. De l’autre côté, les
Pyrénées, premier site d’activité sismique de France métropolitaine,
enregistrent entre 500 et 1 000 secousses par an, la plupart du temps
infinitésimales. Le 13 août 1967, à Arette, dans les
Pyrénées-Atlantiques, deux secousses détruisent 80 % du village. Le 18
février 1996, à Saint-Paul-de-Fenouillet (P-O), les dégâts sont
immenses. En 1660, Bagnères-de-Bigorre et Lourdes (Hautes-Pyrénées) sont
rayées de la carte, avec 30 morts. Enfin, avec plusieurs centaines de
morts, le tremblement de terre du 2 février 1428 est le plus important
jamais enregistré. […]

La zone du site nucléaire de Tricastin, entre Vaucluse et Drôme, est
encadrée par les failles des Cévennes et de Nîmes. La terre a bougé dans
le secteur par le passé. Il y a eu trois séismes historiques : à
Manosque, en 1708 ; Lambesc, en 1909, près d’Avignon (40 morts) et à…
Tricastin, en 1873. Pour les pouvoirs publics, on a tenu compte du
risque pour ériger le réacteur. Selon certains, le vrai danger, c’est le
risque d’inondation. Une troisième faille traverse la région : celle de
Prades.
« 

L’intégralité de l’article de Midi Libre

Séisme en Méditerranée (Futura Sciences)

A lire aussi

Cadarache : un site menacé par des séismes puissants (Sortir du nucléaire)

Cadarache : séismes et danger plutonium – Réseau Sortir du Nucléaire

Nucléaire. Bagnols-sur-Cèze, ça fuit…

Sortir en moins de 10 ans du nucléaire : oui c’est possible !

Microsoft Word - figure_tsunami_mediterranee.doc

Séismes en Méditerranée (carte tirée de figure_tsunami_mediterranee_358.jpg)


Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page