Hérault. L’eau des rivières à l’étude

Hérault. Nos rivières pas si claires (Midi Libre)

Un cours d’eau sur deux (49 %) n’atteint pas en Languedoc le niveau de qualité fixé par les règles européennes.


Il n’y a pas que les masses d’eau de surface qui sont impactées par la
pollution chimique. C’est aussi le cas des nappes souterraines, dans
lesquelles est puisée l’eau potable de certaines collectivités. Parmi
les 34 000 captages publics français, 20 ont ainsi été classés
prioritaires pour le Languedoc-Roussillon, dont quatre concernent le
bassin-versant de l’étang de l’Or (3 200 ha, douze communes) : deux à
Mauguio, un à Candillargues, un à Lansargues. En cause, des taux de
pesticides et nitrates très – trop – élevés. Print

L’article de Midi Libre

A lire aussi

Région. Pollution des eaux de rivières

Illustration : pollution_pictogramme.jpg

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page