L’agglo de Montpellier refuse le débat sur l’eau.

La séance du Conseil de l’Agglo du 26 juin s’est encore déroulée
à huis clos. Des personnes du « Collectif 34 pour un retour en régie publique
de l’eau » avaient prévu d’assister à la séance car 18 points à l’ordre du jour
concernaient l’eau. A leur arrivée, ils n’eurent une fois de plus comme seule
réponse une porte close et le refus du débat.

Communiqué du collectif 34 « pour un retour en régie publique de l’eau », 26 juin 2013

La séance du Conseil de l’Agglo du 26 juin s’est encore
déroulée à huis clos. Des personnes du « Collectif 34 pour un retour en régie
publique de l’eau » avaient prévu d’assister à la séance car 18 points à
l’ordre du jour concernaient l’eau. Comme à toute personne se présentant,
l’accès aux locaux nous a été interdit, des vigiles privés faisant physiquement
barrage. Très vite les portes ont été fermées à clés. Les raisons données pour
justifier cette interdiction ont varié, soit y a plus de place, soit vous
lancez des boules puantes. Nous remercions les témoins de ces deux faits de
nous informer de leur réalité.

 

Depuis Novembre le débat « 
Vous, l’Agglo et l’eau » se déroule dans l’opacité totale, aujourd’hui
encore personne ne dispose de la pièce maîtresse qui est le rapport d’audit sur
la gestion de l’eau effectué, au frais du contribuable, par la société SP2000.
Ce rapport serait-il défavorable au mode de gestion en délégation de service
public au privé ? Non seulement le Président Moure refuse de nous rencontrer,
ne transmet aucune information, et en grand défenseur de la démocratie il
interdit illégalement depuis des mois au public d’assister aux réunions
publiques du Conseil d’Agglo. Cela augure très mal de l’avenir s’il devait accéder
à d’autres responsabilités…

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page