La Brigade anticriminalité, bac recalée par un prof (chercheur) !

Les policiers de la Bac, cibles d’un universitaire
(Midi Libre)

Anthropologue, Didier Fassin dénonce dans un livre certaines pratiques recensées lors d’une immersion de quinze mois.

En immersion dans une Brigade anticriminalité (Bac) de la banlieue parisienne, l’anthropologue Didier Fassin
en a fait un livre à charge contre la police. « Discours racistes »,
« pratiques discriminatoires », « scènes d’humiliation », « contrôles
d’identité abusifs » et au faciès, « culture du chiffre » : dans La Force
de l’ordre
,
les policiers roulent à 200 km/h pour le plaisir, des « blacks » sont
contrôlés pour rien ou des peccadilles, mais rarement comme auteurs
d’infractions. Y sont décrits des comportements de « cow-boys »,
tutoiement de rigueur et insultes racistes, avec les jeunes des cités
HLM.

L’article intégral

Millau. La brigade anticriminalité calme le jeu

Violences au commissariat de Nîmes : un policier en garde à vue

27 octobre. Gard. Violence en garde à vue : le policier mis en examen (Midi Libre)

Un flic : « Si je vous casse le nez, vous pourrez porter plainte… » (blog de Mediapart)

A lire aussi

Indignés de Montpellier…la police récidive!

Indignés de Montpellier. Danger, police…indigne !

Montpellier La Paillade Opération policière de grande ampleur pour « un bilan plutôt modeste » selon Midi Libre !

LOPPSI II ET VIOLENCES POLICIERES DE MONTPELLIER : COMMUNIQUE DE PRESSE DU NPA34

Les missions impossibles des brigades anticriminalité (Telerama)

Perpignan : Hitler s’affiche chez les CRS ! Suite…

Saint-Denis : la vengeance de la police

Dans les quartiers populaires, quand la police passe, l’injustice se surpasse !

Villiers-le-Bel : un procès politique
Essai : Vengeance d’État, Villiers-le-Bel des révoltes au procès (Collectif angles morts)

Un flic pourfend le système (Owni)

Ripoux, l’exception… ou la règle ?

26_10_11_La_BAC.jpg

Photo : rox1ermai200901.jpg

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page