La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°2)

ANTICAPITALISME : Cruzy, virez la pub… Gardez la postière ! 
ECOLOGIE : ERDF
privatisée, mène un véritable travail de lobbying auprès des petites
communes pour implanter des petits parcs éoliens industriels
NPA Béziers
ANTICAPITALISME : Béziers, 100 % de grèvistes chez les agents des bus de l’Agglo
ANTIRACISME. Béziers : Mohamed, pas de papiers pendant 20 ans, des p’tits boulots et des patrons qui l’ont exploité
ANTICAPITALISME : Poste – Pezenas, Florensac, Servian, Agde, 3 mois de luttes sur les conditions de travail

Par un curieux
hasard, cette Lettre Electronique de début d’année sera placée sous le
signe des luttes. Luttes salariales / luttes écologiques / luttes
antiracistes …

 Ce sont ces luttes qui forgeront les nécessaires rapports de forces, qu’il faudra répéter dans les urnes.

Nous souhaitons que 2012 engendre :

  • l’émergence d’une gauche de combat dans les luttes et dans les urnes.

  • l’accomplissement de cette gauche appliquant, une fois élue, les mandats de ses électeurs et ce qu’elle dit dans la rue.

ANTICAPITALISME : Cruzy, virez la pub… Gardez la postière !

Christelle Gorgoni est postière à Cruzy. Militante syndicale à SUD
elle a animé la grève du printemps dernier au centre de distribution du
courrier de Capestang.

Reconnue par ses pairs comme une battante, Christelle l’est aussi par sa direction… mais pas pour les mêmes raisons.

C’est ainsi un véritable traquenard qu’a ourdi sa direction, en l’ayant préalablement

surchargée de travail avant de contrôler le déroulement de celui-ci.

Finalement… il lui est reproché d’avoir choisi entre la pub et le courrier !

Si les choix de la poste privatisée sont affichés, les choix des
habitants de la commune de Cruzy le sont aussi ( 300 signatures sur une
pétition de soutien ).

Actif dans la solidarité à Christelle,  le NPA participe au collectif « Soutenez la postière de Cruzy ».

La lutte du collectif se concrétisera prochainement par, des
rencontres avec les élus, la distribution de tracts dans les boîtes aux
lettres, la signature de la pétition, les collages d’affiches et la
conférence de presse syndicale  Mercredi 11 janvier à 15h30 à la bourse du travail de Béziers, avec le syndicat SUD et le collectif de soutien.

Nous serons présents pour soutenir Christelle et nous faire l’écho des grèves des postiers dans tout le département. 

Tous nos voeux de victoire à Christelle !

 

ECOLOGIE : ERDF privatisée, mène un véritable travail de
lobbying auprès des petites communes pour implanter des petits parcs
éoliens industriels

La stratégie est partout la même : tentative d’acheter les élus,
projets qui passent en catimini dans une totale opacité, revenus
annoncés pour la commune, mais les subventions publiques ne rapportent
énormément qu’à une poignée de multinationales intéressées.

Les problèmes sont partout les mêmes : implantation d’éoliennes de
120/150 mètres de haut,déforestation, socles nécessitant 400 m3 de
béton, chemin  d’accès pour les camions de 14 mètres de large, proximité
avec les zones agricoles et habitées, nuisances sonores et
déstructuration des liens sociaux.

A Causse et Veyran ce sont 5 à 8 éoliennes qui sont en jeu, entre 8 à 13 à Ferrières Poussarou, 5 à Laurens, 10 à Fontfroide.

Pour le NPA, l’éolien industriel (GDF Suez, AREVA, Alsthom…)  c’est
le capitalisme vert implanté sans démocratie, sans réelle concertation,
au détriment des écosystèmes et des populations locales.

L’éolien industriel cumule toutes les tares du capitalisme, sans plus de vertus écologiques.

Le NPA réaffirme son souhait que 2012 porte l’écosocialisme  et ses
solutions parmi desquelles figure, entre autres, l’éolien à échelle
humaine dans une citoyenneté retrouvée.

ANTICAPITALISME : Béziers, 100 % de grèvistes chez les agents des bus de l’Agglo

C’est un véritable rapport de force que veut engager la
multinationale Véolia vis à vis des agents de bus de l’agglomération Béziers Méditérannée.

A la BMT (Béziers Méditeranée Transport) la direction refuse de
continuer à prendre à sa charge une prime instituée pour laver les
tenues des salariés.

Loin d’etre pagnolesque, comme l’écrit le Midi libre, ce conflit met en exergue l’éternelle remise en cause des acquis sociaux.

Sous le pretexte que la prime de nettoiement ne passerait pas au niveau légal, la direction l’a de fait diminuée des 3/4 !

En calculant au plus bas les conditions de lavage des tenues, la
direction fait du capitalisme et rogne  » les acquis salariaux » pour mieux
rétribuer les acquis « actionnariaux ».

Pour le NPA, quand il y a 100 % des grévistes dans une entreprise
c’est qu’ils sont très en colère. Nous ne pensons pas, contrairement à ce qu’indique
le journaliste du Midi Libre, que les salariés puissent perdre de
l’argent avec plaisir.

Nous pensons, de plus, que bien souvent dans une entreprise les
conflits se cristallisent parce que la direction ne veut rien lâcher ou veut
tout casser.

Là aussi, nous souhaitons aux traminots une victoire pour 2012.

ANTIRACISME. Béziers : Mohamed, pas de papiers pendant 20 ans, des p’tits boulots et des patrons qui l’ont exploité.

Mohamed est arrivé en
France en 1992. Syndicaliste à l’Union Nationale des Paysans Algériens,
il est menacé de mort et doit quitter
son pays pour sauver sa vie.

Il travaille pendant 6 ans dans un domaine agricole de Sérignan.

Le patron lui procure gîte et couvert et une promesse de
régularisation via la reconnaissance de son activité salariée…Mais il
n’en sera rien !

En 1998, le ministre de la gauche plurielle, Chevènement promet des
régularisations qui reposent sur la reconnaissance de l’activité
salariée… Mohamed attend cette reconnaissance. Comme pour tant
d’autres, elle ne viendra jamais.

Depuis, il vit de petits boulots non déclarés à la merci de tarifs et de salaires totalement liés à sa situation précaire.

Maintenant Mohamed est un homme de 59 ans qui ne pense pas à la retraite, puisque ses années de travail ne comptent pas…

Pour le NPA, la
situation de Mohamed est identique à celle de
milliers de travailleurs invisibles qui, dans l’agriculture, la
restauration ou le bâtiment, participent à l’enrichissement d’un pays, à
l’accroissement de la fortune de ses patrons, sans le moindre
retour, sans la moindre reconnaissance, sans le moindre intérêt.

Pour l’extrme droite
et la Droite Populaire, ces travailleurs n’ont aucun droit, n’ont qu’une
obligation, celle de disparaitre…sinon…

Pour les libéraux et l’UMP, ces travailleurs n’ont qu’un droit celui de se cacher ou le devoir de se taire…sinon…

Pour les sociaux libéraux et le PS, certains ont des droits, d’autres des promesses et des devoirs…sinon… 

Pour les anticapitalistes et le NPA, ces travailleurs ont des droits
à la dignité, à la reconnaissance, à la régularisation… point !

Solidaire du combat de l’ABCR qui défend Mohamed, le NPA souhaite
qu’en 2012 ces travailleurs deviennent visibles aux côtés de tous les
travailleurs ! 

ANTICAPITALISME : Poste – Pezenas, Florensac, Servian, Agde, 3 mois de luttes sur les conditions de travail.

Avec le passage de l’année nouvelle les postiers des centres de
distribution de Pézenas, Florensac, Servian, Bédarieux et Agde
viennent d’attaquer leur 3ème  mois de grève perlée.

Encore et toujours, c’est la rentabilisation du service postal qui
est imposée avec moins de tournées pour les usagers et plus de boulot pour les
salariés.

Face à l’arrogance, des cadres, des petits chefs, c’est la quasi totalité des centres de distribution qui sont touchés.

A chaque fois, partout le « management » libéral est à
l’oeuvre. Dernière provocation en date, la concentration des sites
(Pézenas et Florensac sur Agde et Servian à Bédarieux) avec bien sûr
comme conséquence un éloignement de l’embauche et de la débauche.

Pour le NPA, les grèves perlées conduites par les syndicats CGT et SUD
sont exemplaires par leur durée, leur radicalisation, leurs enjeux, leurs
liens avec la population.

Tous nos voeux de succès aux postiers en 2012.

 

 » IL Y A CEUX QUI LUTTENT UNE JOURNEE et ils sont bons…

IL Y A CEUX QUI LUTTENT UNE ANNEE et ils sont très bons…

ET IL Y A CEUX QUI LUTTENT TOUTE LEUR VIE et, ceux là, ils sont indispensables »

 – Berthold Brecht –

 ………………………………

La précédente Lettre Electronique

………………………………

Pour contacter le NPA Biterrois : écrire à
alain.havel@bbox.fr
ou à l’adresse du local : 6 rampe du 96ème d’infanterie 34 500 Béziers

Pour
notre hebdo départemental, Motivées, nous avons deux
points de diffusion sur Béziers : (4 n° par point)

Le tabac/presse de la Devèze,
derrière la Poste
et le tabac/presse « La fraîcheur » face au Trésor Public de
l’Iranget.

Pour notre hebdo national, Tout est à nous (TEAN),
après la presse de Auchan, la presse de l’Intermarché, près de la cave
coopérative de Béziers, propose à la vente 7 numéros.

Pour développer notre presse, nous invitons nos sympathisants et nos militants
à se fournir sur ces lieux.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page