La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°38)

MUNICIPALITE : BEZIERS, PARKING, COUDERC SOIGNE VINCI, PAS LES BITERROIS !

EDUCATION NATIONALE : FLORENSAC, DERRIERE LE DRAME HUMAIN, LA GABEGIE CAPITALISTE

LEGISLATIVES : BEZIERS, POUR UN FRONT ROUGE ANTIRACISTE CONTRE LE FRONT NOIR UMP-DROITE POPULAIRE-EXTREME DROITE

ECOLOGIE : FRANCE TELECOM BEZIERS ET BEDARIEUX, AVANT LES SUICIDES, LES IRRADIATIONS !

ANTI RACISME : BEZIERS. NOUVELLE CAMPAGNE DE  « D’ AILLEURS NOUS SOMMES D’ ICI « 

PROCHAINE REUNION DU COMITE NPA BEZIERS JEUDI 22 SEPTEMBRE 19 H 00 AU LOCAL 

MUNICIPALITE : BEZIERS, PARKING, COUDERC SOIGNE VINCI, PAS LES BITERROIS !


Avec
l’ouverture du parking payant Jean Moulin, avec la fermeture du parking
de surface gratuit de la place du 14 juillet, le
senateur-maire-président de l’agglomération R. Couderc soigne le
porte-feuille de Vinci
pas celui des Biterrois ! Deux éléments se superposent dans cette
décision :

1
– Couderc enlève un parking gratuit ( l’ex-place du marché ) et le
transforme en parking payant,

2 – Couderc fait encore une fois la part
belle aux multinationales.

Pour nous au NPA, ces deux éléments n’en font
qu’un. Toujours englué dans une vision ultralibérale, Couderc pense
qu’en facilitant l’accès ( payant ! ) au commerce, les Biterrois vont
casser leur tirelire et consommer. C’était déjà le raisonnement pour le
Polygone avec le succès que l’on sait, c’est aussi le raisonnement pour
le centre ville. Si celui-ci profite à Vinci ( qui a renégocié
a
minima
sa participation ! ), il ne profite pas aux Biterrois. La
raison
en est simple : quand on n’a pas ou plus d’argent, on ne peut pas
acheter. Or pour
des milliers de Biterrois, le problème ce n’est même pas de ne pas
pouvoir acheter, c’est de
survivre à coup de RSA et de Restos du Coeur. Face à ce problème-là
Couderc et l’UMP ne peuvent rien parce que c’est eux qui le génèrent.

EDUCATION NATIONALE : FLORENSAC, DERRIERE LE DRAME HUMAIN, LA GABEGIE CAPITALISTE

Le
20 juin dernier une élève de 13 ans était tuée devant son collège par
le grand frère d’une autre élève avec qui elle était en conflit.
Derrière ce fait divers et ce drame humain se cache ce que tous les
salariés et parents d’élèves de l’Education Nationale connaissent : la
gabegie capitaliste. C’est elle qui transforme en boîtes de
sardines des classes où s’entassent profs et élèves. Pensée par la
droite et le
social-libéralisme comme une usine à distribuer à moindre coût du
savoir. l’Education Nationale à connu à Florensac ce qui est
quotidiennement frôlé partout ailleurs.

La cohabitation entre adultes et
adolescents, entre adolescents eux-mêmes, n’est pas « naturelle ». L’Education doit
être porteuse d’un projet de vivre ensemble. Ce projet est incompatible
avec les suppressions de postes et la vision d’un enseignement à moindre
coût. A Florensac ce projet avait été abandonné, la grève quasi
générale des enseignants ( 29 sur 30 ! ) est venue rappeler que le refus
de la « sardinisation » c’est aussi le refus des drames qu’elle engendre.

LEGISLATIVES : BEZIERS, POUR UN FRONT ROUGE ANTIRACISTE CONTRE LE FRONT NOIR UMP-DROITE POPULAIRE-EXTREME DROITE

Le
comité Béziers du NPA va proposer, dans les jours qui viennent, de
constituer un comité de campagne pour une candidature unitaire
antiraciste aux prochaines législatives sur la 6ème circonscription.
Face
au Front Noir Droite Populaire-FN-Bloc Identitaire-Ligue du Midi nous
proposerons la constitution d’un Front Rouge qui rassemble
antiracistes, anticapitalistes, antifascistes et antilibéraux. Nous ne
pouvons pas laisser le député sortant Elie Aboud parader dans les
cimetières avec l’OAS, sur la Croisette avec le FN, à Port Barcarés avec
les nostalgiques de l’Algérie Française, à la prison du Gasquinoy avec
la Ligue du Midi, dans les rues du centre ville avec le Bloc
Identitaire. Derrière ce Front Noir en gestation il y a la
reconstitution d’une droite pétainiste, dont on sait ce qu’elle a fait
sur le plan des conquêtes sociales, des libertés, des droits de l’homme.

Derrière
le Front Rouge il doit y avoir le refus que notre ville et la
circonscription servent de laboratoire à un nouveau fascisme.

Dans
les prochains jours un appel sera lancé afin de constituer un comité de
campagne unitaire et d’envisager collectivement candidature et
campagne.


ECOLOGIE : FRANCE TELECOM BEZIERS ET BEDARIEUX, AVANT LES SUICIDES, LES IRRADIATIONS !

Avant
que France Telecom ne veuille casser toute une génération de salariés
réticents à la privatisation. Avant que France Telecom n’utilise les
règles modernes du « management » capitaliste à base de pression,
rendement, stress, compétition, France Telecom, comme toute entreprise
capitaliste qui se respecte, négligeait, entre autres, les questions écologiques.

Une étude commandée par le CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ) de
l’entreprise indique que de nombreux
anciens salariés sont touchés par des cancers sur les sites de Béziers
et Bédarieux. L’amiante et les rayonnements ionisants issus des
parafoudres sont mis en cause ( radium 226, tritium, thorium ). Le CHSCT
a recensé sur 15 ans 50 personnes malades toutes âgées de plus de 60
ans. Une étude épidémiologique commandée par le CHSCT fait état d’une
exposition avérée des techniciens à des matières cancérigènes. A France
Telecom le travail peut donc tuer directement et indirectement. Face à
ces gravissimes atteintes à la santé des travailleurs les pouvoirs du CHSCT doivent
être
renforcés pour qu’un réel contrôle de la santé au travail puisse être
organisé.

ANTI RACISME : BEZIERS. NOUVELLE CAMPAGNE DE  « D’ AILLEURS NOUS SOMMES D’ ICI « 

Le
17 octobre 1961 la police parisienne, sous les ordres du tristement
célèbre ex-préfet pétainiste Maurice Papon, noyait dans la Seine plus de
200 Algériens qui souhaitaient manifester pacifiquement à l’appel du FLN
pour protester contre le couvre-feu qui leur était imposé en pleine
guerre d’Algérie. Pour faire revivre cette mémoire, pour renforcer les
combats antifascistes à venir le collectif national << D’ailleurs nous sommes d’ici >> propose une semaine de
mobilisation entre le 10 et le 17 octobre 2011.

Compte tenu du contexte
biterrois et de la volonté du député E Aboud d’être le chaînon manquant
entre la droite et l’extrême droite raciste et xénophobe, cette
mobilisation doit prendre une ampleur particulière. Comme il
l’avait fait le 28 mai dernier le NPA se propose de faire relais afin
de coorganiser une manifestation locale qui bien sûr reste à
déterminer.

Une réunion est proposée LUNDI 26 SEPTEMBRE A 20 H 30 AU LOCAL NPA, 6 RAMPE DU 96ème à Béziers.

PROCHAINE REUNION DU COMITE NPA BEZIERS JEUDI 22 SEPTEMBRE 19 H 00 AU LOCAL 
………………………………

La Lettre Electronique de la semaine dernière

…………………………

Pour
contacter le NPA Biterrois : écrire à nathalie.vial@neuf.fr ou à l’adresse du
local : 3 rampe du 96ème d’infanterie 34 500 Béziers
 


Pour notre hebdo départemental, Motivées, nous avons deux
points de diffusion sur Béziers : (4 n° par point)

Le tabac/presse de la Devèze,
derrière la Poste
et le tabac/presse « La fraîcheur » face au Trésor Public de
l’Iranget.

Pour notre hebdo national, Tout est à nous (TEAN),
après la presse de Auchan, la presse de l’Intermarché, près de la cave
coopérative de Béziers, propose à la vente 7 numéros.

Pour développer notre presse, nous invitons nos sympathisants et nos militants
à se fournir sur ces lieux.

NPA Béziers

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page