La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°39)

Capitalisme: Intermarché
et son nouveau concept, celui du salarié nomade, du salarié  jetable…

UMP: Béziers, pas de cordon sanitaire
dans l’UMP autour de la
Droite Populaire d’Elie Aboud

Education
nationale : Biterrois, au printemps ou à l’automne ne pas rentrer dans
l’austérité

Ecologie : Frontignan et
Béziers, vivre et travailler à coté d’une poudrière?

Solidarité
: Béziers, avoir moins et payer plus?

Anticapitalisme : La vie du
NPA Béziers

Capitalisme: Intermarché
et son nouveau concept, celui du salarié nomade, du salarié  jetable…

Nous avions déjà rendu compte dans
une précédente Lettre Electronique du chantage à l’emploi pratiqué par les
patrons de la plateforme logistique Intermarché de Narbonne.

Trop à l’étroit dans leurs locaux de la Z.I de la Coupe à Narbonne, les
dirigeants d’Intermarché engagent une chasse aux subventions et aux avantages à
l’installation. Comme toujours, les chasseurs de l’enseigne modulent le
chantage à l’emploi sous forme de questions centrées sur le « combien »
:

  • A Narbonne : si
    vous ne voulez pas qu’on parte, combien vous nous donnez?
  • A  Lézignan ,à
    Vendres,à Béziers ; Si vous voulez qu’on s’installe chez vous, combien
    vous nous donnez?

Momentanément en ligne de mire, Beziers
obligerait 250 salariés et leurs familles à déménager ou à démissionner. Pour
le NPA, Intermarché  applique  le concept du salarié
jetable-salarié nomade.

Face à cette « kleenex attitude », il
est regrettable que des majorités intercommunales PS ( Lézignan et Vendres)
aient joué de la surenchère capitaliste avec des majorités d’agglomeration UMP.

Peut on attirer les patrons en faisant fuir
les salariés?  Au NPA nous disons NON!!!

UMP: Béziers, pas de cordon
sanitaire dans l’UMP autour de la Droite Populaire d’Elie Aboud

 A ceux qui se posent la question de savoir si
Elie Aboud, député de la 6eme circonscription, est isolé au sein
de  l’UMP et dans la sphère Sarkoziste…la réponse est non!

Après la visite de Frédéric Lefebvre cet été, de Luc
Chatel au collège Krafft lors de la  rentrée, avant la visite de
Laurent Wauquiez pour l’inauguration de l’IUT, avant celle de Claude Guéant,
ministre de l’intérieur, ce n’est pas moins de 4 ministres en titre, qui auront
pu venir en un trimestre soutenir le bon élève du patron de l’UMP Copé. Il
faudra demander aux ministres UMP s’ils soutiennent également les
commémorations proOAS, les appels du pied de l’extrême droite, les révisions
historiques sur la guerre d’Algerie, les lois de préférence nationale, les
mises en cause du genre sexuel…

Il faudra  également demander aux ministres UMP
s’ils sont eux aussi pour pour le renouveau de la droite vichyste que prône
Aboud autour du célèbre et funeste triptyque: travail, famille, patrie. Il
faudra demander quel prix est prête à payer l’UMP pour rejoindre le FN, la Ligue du Midi et le Bloc
Idenditaire!

Education
nationale : Biterrois, au printemps ou à l’automne ne pas rentrer dans
l’austérité

Au printemps dernier, salariés et parents du collège
Paul Bert de Capestang avaient défrayé la chronique de la Lettre Electronique,
en menant de nombreuses actions locales ; opération collège mort et
manifestations. Ces mobilisations avaient obligé l’inspecteur d’Académie à
promettre de « revenir  sur sa décision de supprimer la 6eme classe de
3eme si l’effectif se révélait supérieur aux prévisions officielles et
dépassait l’effectif de 150 élèves. « C’est aujourd’hui le cas. Dans une
lettre datée du 10 septembre, salariés et parents   lui rappellent
ses engagements, les enseignants indiquent qu’ils refuseront les Heures
Supplémentaires Années (HSA) et demandent des heures postes c’est-à-dire la
création de nouveaux postes. La convocation de la commission de sécurité est
demandée pour lutter contre « la sardinisation » des élèves dans
les classes.

A l’école Albine 24 enfants de 4 à 10 ans se
retrouvent  dans une classe unique et cela alors que les enfants ne sont
acceptés qu’à partir de 4 ans. Pour les parents et les enseignants la finalité
du rectorat est de supprimer à terme les classes uniques en obligeant les plus
petits à s’inscrire au village voisin. Dans un contexte rural c’est une
désertification qui est programmée et qui aura de multiples conséquences
dévastatrices. Face à cette austérité délibérée il n’y a pas d’autres issue,
cet automne comme ce printemps, que réussir les mobilisations, que réussir déjà
l’action du 27 septembre.

Ecologie : Frontignan et
Béziers, vivre et travailler à coté d’une poudrière?

A Frontignan 24 cuves stockent 90 millions de
litres de carburant sur 70
hectares et  partagent  Frontignan en deux. Le
risque écologique appelé  » boil over » est classé SEVESO 
seuil O . Si une explosion survenait, le feu  de nature quasi solaire
serait incontrôlable. L’association Action Risque Zéro Frontignan ( ARZF) et
ses 250 adhérents mènent un combat contre l’omerta des pouvoirs publics et des
patrons de BP, maison mère du grand dépôt d’hydrocarbure local.

1500 maisons, 38 établissements publics, 2
supermarchés, 1 collège, 1gymnase et une piscine sont dans le périmètre de
sécurité créé autour du dépôt, suite à la catastrophe AZF de Toulouse.
L’enquête publique, pourtant ordonnée, est repoussée à l’année 2012. Un cabinet
(indépendant ?) doit rendre un avis  sur une réorganisation qui
coûtera plusieurs dizaines de millions d’euros. Une réorganisations que British
Pétroleum retarde, alors que 13 milliards de bénéfices ont été réalisés en
2010!! Pendant ce temps à  Frontignan comme à Béziers, à la ZI du Capiscol des milliers de
salariés travaillent et transitent sur le site. Des dizaines de milliers de
personnes vivent à proximité du site. De plus le canal du Midi et la ligne de
chemin de fer passent à coté.

Décidément à Frontignan comme à Béziers il
faut refuser de vivre à côté d’une poudrière.

Nos vies valent mieux que leurs profits.

Solidarité
: Béziers, avoir moins et payer plus?

Le slogan des présidentielles du candidat des
patrons et du Medef n’en fini pas de se retourner à l’infini.

Dernière version en date, celle qui concerne la
baisse du programme européen d’aide aux plus démunis.

Rapporté localement, cette décision  des
ministres de l’agriculture, qui refuse de maintenir en l’état un programme
d’aide alimentaire pour les pauvres et les précaires issu des fonds agricoles,
va signifier :

  • un recul de la prise
    en charge d’associations qui distribuent 50 repas /jour ( asso St Vincent
    de Paul).
  • une augmentation du
    prix des colis alimentaires (2 euros actuellement pour la même association)
  • une demande accrue
    auprès des donateurs et des grandes surfaces pour espérer continuer à
    répondre aux 1500 familles qui sur Béziers ont recours aux Restos du
    Coeur. 
  • une fin de
    l’intercampagne, actuellement en cours dans les Restos du Coeur, pour les
    personnes qui sont en dessous du barème plancher fixé(100 personnes).
  • la
    fin des paniers bébés de première nécessité.

Au moment où les gouvernements européens
libéraux et sociaux-libéraux renforcent leurs plans d’austérité pour donner des
gages aux spéculateurs, il y a quelque chose d’indécent dans cette énième
régression.

Anticapitalisme : La vie du
NPA Béziers

-Un tract de soutien pour le droit à
l’autodétermination du peuple palestinien a été distribué par des militants au
marché de la Dévèze
jeudi et samedi.

-Un appel va être lancé pour une candidature
unitaire face à la
Droite Populaire d’Elie Aboud sur la 6eme circonscription.

-Une réunion du collectif « D’ailleurs nous
sommes d’ici » le 26 septembre à 20h30 au local du NPA va proposer de
coorganiser une manifestation biterroise  en liaison avec la campagne
nationale.

-Un travail sur les risques écologiques liés aux
usines SEVESO de la ZI
du Capiscol sur les salariés, les personnes qui résident et transitent sur
cette zone va être lancé.

-Un travail sur le contrôle et la production de
l’eau au niveau de l’agglomération va être poursuivi avec les camarades, partis
et associations qui le souhaitent.

Notre camarade Maax du comité Saint Pons vient
de sortir son quatrième CD qui porte le titre  » A la santé de la terre
« . Pour plus de renseignements sur le CD et les concerts : www.maax.fr

La Lettre Electronique de la semaine dernière

…………………………

Pour
contacter le NPA Biterrois : écrire à nathalie.vial@neuf.fr ou à l’adresse du
local : 3 rampe du 96ème d’infanterie 34 500 Béziers
 


Pour notre hebdo départemental, Motivées, nous avons deux
points de diffusion sur Béziers : (4 n° par point)

Le tabac/presse de la Devèze,
derrière la Poste
et le tabac/presse « La fraîcheur » face au Trésor Public de
l’Iranget.

Pour notre hebdo national, Tout est à nous (TEAN),
après la presse de Auchan, la presse de l’Intermarché, près de la cave
coopérative de Béziers, propose à la vente 7 numéros.

Pour développer notre presse, nous invitons nos sympathisants et nos militants
à se fournir sur ces lieux.

NPA Béziers

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page