La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°42)

Anticapitalisme
: facteurs en grève à Bédarieux , lycéens mobilisés à Pézenas !




Education
(1) : Béziers, drame au Lycée jean Moulin. Le ministre UMP Chatel minimise sa
responsabilité !

 

Anticapitalisme
: grève à Midi Libre , la suite !


Education (2) : Béziers.
Drame au Lycée Jean Moulin. C’est la souffrance au travail qui tue !

Antiracisme
: Béziers. Contre le racisme d’Etat , la mobilisation est déjà réussie !

La vie du
NPA

Anticapitalisme
: facteurs en grève à Bédarieux , lycéens mobilisés à Pézenas !

Les facteurs de Bédarieux ont fait grève
samedi 8 octobre à l’appel de la
CGT et de Sud. Mises en cause encore et toujours à la Poste : les tournées
effectuées un jour sur deux, voire même partiellement, la multiplication des
emplois précaires ( 1 / 3 des effectifs en CDD ! ), les exactions et pressions
managériales sur le personnel, la multiplication des arrêts de travail et des
arrêts pour maladie. Le mouvement devrait se poursuivre les samedis à venir
afin de ne pas gêner les usagers. Il est à noter qu’une délégation a rejoint,
pour défendre le service public, le Comité pluraliste de défense de la ligne
SNCF Béziers / Neussargues / Clermont-Ferrand qui tenait un rassemblement le
même jour à Bédarieux.

Les lycéens de Pézenas ( Jean Moulin ) ont organisé un barrage filtrant devant
leur établissement lundi 10 octobre. Très massivement suivie, cette action a
été votée vendredi dernier par 480 voix pour, 130 contre et 1 nul. C’est bien
sûr contre la casse de l’Education Nationale que se sont mobilisés les lycéens.
Localement ils mettent l’accent sur les classes surchargées, l’austérité
dans l’Education, la disparition des filières littéraires. Une manifestation
avec blocage de la ville est programmée en fin de semaine et des actions ont eu
lieu tous les jours. Une nouvelle assemblée générale, qui doit décider de la
suite du mouvement, doit avoir lieu lundi 17 octobre.


Education
(1) : Béziers, drame au Lycée jean Moulin. Le ministre UMP Chatel minimise sa
responsabilité !

Pour le ministre de l’Education Nationale, comme pour les dirigeants des
entreprises qui sont confrontés aux suicides de salariés sur leur lieu de
travail, ces drames sont avant tout individuels et n’engagent pas leur
responsabilité. << Elle était en grande difficulté >>, <<
elle bénéficiait d’un accompagnement médical et psychologique >>,
<< elle avait demandé et obtenu une décharge en début d’année >>.

Pour le NPA, quand le capitalisme, le management, les conditions de
travail tuent, les salariés sont toujours victimes. Le dédouanement des
ministres et des patrons est d’une hypocrisie effroyable. Ce qu’il faut
renvoyer à Chatel, aux patrons de France Telecom, de la Poste, de la Protection Judiciaire
de la Jeunesse,
des banques, des cliniques . . . c’est que, quand un salarié choisit de mettre
fin à ses jours sur son lieu de travail ou qu’il le cite comme responsable, il
y a implication incontournable du monde de l’entreprise. Le NPA dénonce le tour
de passe-passe du « sinistre » Chatel qui réduit à un acte individuel
ce qui, malgré d’évidentes raisons personnelles, est percuté par l’organisation
patronale /réactionnaire du travail (en particulier dans les lycées
l’alourdissement du nombre d’élèves par classe). En France au 21ème siècle,
le travail tue comme au 19ème siècle et ça c’est insupportable !

Anticapitalisme
: grève à Midi Libre , la suite !

Une large majorité de salariés de
Midi Libre a observé deux jours de grève, ce qui à entraîné la non parution du
quotidien samedi et dimanche dernier. Ce mouvement inédit par son ampleur a
touché toutes les rédactions locales dont celle de Béziers. Celle-ci est aussi
touchée par le plan de licenciements global qui prévoit plusieurs suppressions
de postes sur l’agence ( secrétaire, photographes ). L’annonce des 158,2
emplois supprimés sur le groupe Journaux du Midi a été justement perçue comme
une déclaration de guerre par les salariés.

Cette attaque frontale touche la qualité du journal et hypothèque son avenir
ultérieur. Dimanche dernier en assemblée générale une courte majorité s’est
prononcée pour la suspension du mouvement de grève. Après l’engagement de la
direction de refondre la projet de licenciement initial, une rencontre est
programmée en fin de semaine pour faire le point sur les propositions
patronales. Si nos délais de bouclage ne nous permettent pas d’attendre son
résultat, nous savons que la mobilisation reste intacte et qu’ elle devra
répondre aux enjeux à venir. Le comité NPA Béziers adresse toute sa
solidarité aux salariés de l’agence locale, à tous les salariés de Midi Libre
et du groupe.

Education (2) : Béziers.
Drame au Lycée Jean Moulin. C’est la souffrance au travail qui tue !

La souffrance au travail, n’en déplaise à
monsieur Chatel, existe. Elle peut être nourrie de multiples facteurs qui
prennent tous leur source dans l’exploitation capitaliste. Nier ces facteurs,
c’est ne pas vouloir les résoudre. Nier ces facteurs c’est permettre qu’ils se
développent, qu’ils se reproduisent. C’est dans cette non résolution, dans
cette négation qu’est engagée la responsabilité des ministres et des patrons.

Béziers avait une histoire phare avec le drame
Rieux, Il y en a malheureusement une seconde avec l’immolation par le feu de
madame Bonnafous. Dans ces deux drames la responsabilité de décideurs est
engagée : le secrétaire général de la mairie de Béziers pour le drame
Rieux, le ministre de l’Education Nationale pour le drame Bonnafous.
Partout des sonnettes d’alarme sont tirées, partout elles sont ignorées. Dans
l’Education Nationale la CGT
Educ action 34 ( pour ne citer qu’elle ) avait alerté le
recteur d’académie sur les nombreux cas de souffrance au travail
recensés le 4 octobre dernier. Le recteur avait alors répondu par la
désinvolture et le mépris. Pour le NPA il reste à rendre visible l’invisible
de la souffrance au travail. Il reste à collecter les dizaines, centaines,
d’exemples que traitent syndicats et associations comme l’ ACHM (Association
Contre le Harcèlement Moral et la souffrance au travail). Passée cette phase de
collectage il serait nécessaire d’organiser un meeting unitaire qui aurait
pour but de procéder à cette mise en visibilité de la souffrance au travail.

Antiracisme
: Béziers. Contre le racisme d’Etat , la mobilisation est déjà réussie !

La mobilisation du collectif
biterrois  » D’ailleurs nous sommes d’ici  » est déjà un succès sur le
plan militant et politique. Sur le plan militant, la mobilisation initiée par
l’ABCR, Attac, la Fase,
le NPA et le Parti de Gauche, il y a une quinzaine de jours, a permis de poser
la question du racisme d’Etat avec la commémoration du 17 octobre 1961 (
assassinat de plusieurs centaines de manifestants pacifiques algériens ).
Elle a aussi permis de poser la question du racisme institutionnel mené,
dans le cadre de l’UMP, par le député local membre de la Droite Populaire
: Elie Aboud.

Sur le plan politique le collectif biterrois a été rejoint récemment par la Cimade, la Ligue des Droits de l’Homme,
le Parti Communiste Français. Mis à part le PS et les Verts, c’est la quasi
totalité des signataires nationaux qui se sont retrouvée localement. Pour ce
qui le concerne le NPA Béziers se félicite d’avoir contribué à regrouper parti
et associations localement. Reste maintenant à transformer cette mobilisation
unitaire en candidature unitaire contre l’alliance UMP / extrême droite prônée
par Elie Aboud. Des discussions vont maintenant avoir lieu et clarifier
candidature et programme.

La vie du NPA

  • participation
    à la manifestation départementale interpro du mardi 11 octobre
  • tract
    sur l’annulation de la dette distribué sur les marchés et les entreprises
    la semaine dernière,
  • lundi
    17 octobre 20 h 00 à la
    Cimade ( 14 rue de la Rotonde à Béziers )
     projection du
    film d’Alain Tasma << Nuit noire >> sur le 17 octobre 1961,
    suivie d’un débat,
  • samedi
    15 octobre
    manifestation unitaire à Montpellier, le collectif Béziers
    défilera sous sa propre banderole. RDV pour départ collectif à 12 h 30 sur
    le parking du petit Casino à Béziers,
  • mardi
    18 octobre
    . Assemblée générale du NPA 34 au sujet des
    législatives de 2012, Le comité de Béziers proposera une candidature
    unitaire sur la cinquième circonscription,
  • réunion du comité NPA Béziers
    vendredi 21 octobre à 18 h 30 au local biterrois,

………………………………..

La lettre Electronique de la semaine dernière

…………………………………………….

Pour
contacter le NPA Biterrois : écrire à alain.havel@bbox.fr ou à l’adresse du
local : 6 rampe du 96ème d’infanterie 34 500 Béziers


Pour notre hebdo départemental, Motivées, nous avons deux
points de diffusion sur Béziers : (4 n° par point)

Le tabac/presse de la Devèze,
derrière la Poste
et le tabac/presse « La fraîcheur » face au Trésor Public de
l’Iranget.

Pour notre hebdo national, Tout est à nous (TEAN),
après la presse de Auchan, la presse de l’Intermarché, près de la cave
coopérative de Béziers, propose à la vente 7 numéros.

Pour développer notre presse, nous invitons nos sympathisants et nos militants
à se fournir sur ces lieux.

NPA Béziers

 

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page