La pollution routière en Languedoc-Roussillon

Nîmes-Sète,
axe majeur de la pollution routière

27_04_11_Trafic_routier.jpg(1)

En Languedoc-Roussillon, comme dans toute la France (hors
Ile-de-France), plus des trois-quarts des navettes quotidiennes (77 %)
s’effectuent en voiture particulière. Dans la région, chaque actif
(travailleur ou étudiant) émet en moyenne 0,62 tonne de CO2 par an pour
se rendre sur son lieu d’activité. Un ratio légèrement inférieur à la
moyenne française : 0,67 tonne.

L’article de Midi Libre

A lire aussi

Doublement de l’A9. « Front unique », « Union sacrée » (Midi Libre) entre le patronat local et la gauche de l’Agglo de Montpellier

Communiqué
du NPA 34 : nos élus font tout à l’envers. Moure veut le doublement de
l’A9 pour le bien… des transports publics ! (voir Montpellier Journal)

Plan de déplacement urbain de Montpellier et de l’agglo: les propositions du NPA

(1) Illustration :  Trafic‑routier‑France.jpg

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page