Le tribunal de commerce de Paris contre les salariés de Richard Ducros (Alès) !

Alès. Liquidation
totale prononcée pour Richard-Ducros (Midi Libre)

6 mai : Richard-Ducros et ses 230 emplois liquidés (ML)

05_05_11_Richard_Ducros.jpg(1)

« La pire situation, crainte par près de 300 salariés de Richard-Ducros, a
été confirmée cet après-midi. Le tribunal de commerce de Paris a en
effet prononcé la liquidation totale de l’entreprise de métallurgie
basée à Alès, dans les Vosges et dans les Landes. […]

Peu après l’annonce de cette liquidation, quelques employés de
Richard-Ducros ont mis symboliquement en feu une camionnette de
l’entreprise devant le site alésien.  « 

L’intégralité de l’article

6 mai : Richard-Ducros et ses 230 emplois liquidés (Midi Libre)

Extrait : Hier, la tension était vive après l’annonce de la liquidation. « Fayat a
mis le feu à Richard-Ducros. D’un claquement de doigt, il nous jette à
la rue », a lancé Frédéric Rodriguo. Les salariés ont symboliquement mis
le feu à une camionnette de la société placée devant l’entreprise. Ils
se sont ensuite rendus dans l’un des ateliers où se trouve une
impressionnante machine déjà chargée sur un camion-plateau. L’ECI est
une lance sous pression permettant d’injecter de la résine, notamment
pour les sous-marins. « Le ministère de la Défense veut la récupérer »,
confie un syndicaliste. Ce qui est jugé comme un bon moyen de pression
par les salariés qui ne sont pas près de lâcher prise.

A lire aussi

Alès Besancenot en visite de soutien des Richard-Ducros : « Vous n’êtes pas seuls » (Midi Libre)

Le communiqué du NPA publié lors de la visite d’Olivier Besancenot aux salariés

(1) Illustration : P1010836‑21.jpg

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page