Montpellier : en défense du parc Montcalm



Montpellier semble saisi d’une volonté de bétonner
sans limites. 
Le Parc Montcalm est une chance historique pour
Montpellier, il n’y aura pas d’autre moment permettant d’avoir un vaste parc de
23ha ouvert aux habitants. 
Le projet de la majorité municipale l’ampute de 8
ha, détruit 700 arbres pour de nouvelles constructions de logements et y faire
passer le tram. Communiqué d’Anne Rose Le Van et Francis Viguié, conseillers municipaux GA – FASE




DEFENDONS
L’ENSEMBLE DU PARC MONTCALM
 

plan_parc-montcalm.jpg

Montpellier semble saisi d’une
volonté de bétonner sans limites.

Le Parc Montcalm est une chance
historique pour Montpellier, il n’y aura pas d’autre moment permettant d’avoir
un vaste parc de 23ha ouvert aux habitants.

Le projet de la majorité
municipale l’ampute de 8 ha, détruit 700 arbres pour de nouvelles constructions
de logements et y faire passer le tram.Pourquoi construire à cet endroit alors
qu’il y a bien d’autres espaces pour construire des logements à Montpellier.
Montpellier se construit déjà à un rythme des plus rapides sur l’ensemble de la
ville et s’il manque de logements, c’est bien de logements sociaux. Pourquoi
faire traverser le parc par le tram alors que les quartiers populaires de la
cité Paul Valery ou Val de Crozes ne sont pas desservis, le tram doit passer
dans les quartiers.

 

Nous soutenons l’action du
collectif dans leur bataille, y compris juridique, pour conserver l’ensemble du
Parc Montcalm comme espace public des montpelliérains.

Si nous ne faisons aucune
confiance à l’UMP ou l’UDI pour défendre jusqu’au bout ce dossier, nous sommes
disponibles pour agir avec le collectif, les habitants, les écologistes et les
forces de gauche pour imposer à la majorité municipale le projet que nous
portons ensemble.

 

Comme pour le parc Montcalm, nous
ne pouvons accepter que le stade de l’Abbé Prévost se transforme en un nouveau
lieu de construction, nous n’acceptons pas non plus que la bande verte littoral
devienne un vaste chantier se transformant en doublement de l’A9, en nouvelle
gare TGV, en quartier d’affaires, en quartier OZ….

Les Montpelliérains doivent
pouvoir maîtriser leur ville, leur environnement. La Mairie doit entendre le
refus des habitants.

 

Montpellier le 8 octobre 2013.

Anne Rose Le Van et Francis Viguié conseillers municipaux

Gauche Anticapitaliste FASE





Voir aussi à ce sujet :    


Défendons le parc Montcalm à Montpellier : 700 arbres devraient être abattus !



 

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page