Montpellier. Réfugiés de Somalie, la Préfecture bafoue la loi sur l’autorisation de séjour !

Montpellier. Des Somaliens sans-papiers demandent à être « arrêtés » ! (Midi Libre)

« Arrêtez-nous ! Arrêtez-nous ! » Quand la peur tenaille la grande
majorité des sans-papiers, une trentaine de Somaliens a, à l’inverse,
choisi d’aller sous les fenêtres du préfet pour demander son
interpellation.

Ces réfugiés de la Corne de l’Afrique sont arrivés en ville l’été
dernier, pour certains, mais sont contraints de vivre dans la
clandestinité. Selon la Cimade, qui tente d’organiser leurs dossiers,
ils seraient un peu plus de 70 à vivre dans un bâtiment désaffecté du
côté de la gare, alors qu’ils auraient dû bénéficier d’une autorisation
provisoire de séjour, le temps que leurs demandes d’asile soient
examinées par la commission nationale.

L’article 17_02_12_Droit_asile.gif

A lire aussi

Sète. La mobilisation réussit à libérer Mohamed du centre de rétention. Régularisation !

Montpellier, Nîmes. L’asile politique, une « denrée » devenue rare en France…

Centres de rétention : le rapport qui accable

Coordination Française
pour le droit d’asile

Illustration : droit_asile-d370f.gif

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page