Montpellier, le Front de Gauche a organisé une journée de réflexion sur les municipales. (20/04/13)



A l’appel de la coordination FdG de Montpellier une cinquantaine de militant-e-s du Front de Gauche, issus des organisations politiques et des assemblées citoyennes de la ville  ont participé  à un séminaire
de réflexion et d’échanges,
entièrement
consacré à la bataille des municipales et au contenu d’un projet municipal. Ci-dessous le communiqué adopté à l’issu de cette réunion. 









 

A l’appel de la
coordination FdG de Montpellier une cinquantaine de militant-e-s du Front de
Gauche, issus des organisations politiques (FASE, GU, GA, PCF, PG) et des
assemblées citoyennes de la ville  ont participé  à un séminaire
de réflexion et d’échanges, entièrement consacré à la bataille des municipales
et au contenu d’un projet municipal. 


COMMUNIQUE DE PRESSE 

Le Front de Gauche Montpellier a réuni ses
militant-e-s pour une journée de travail afin de préparer les prochaines
élections municipales.
 

Il considère que ce sera une bataille politique
importante contre les politiques austéritaires et pour développer les droits
des citoyens.

Le Front de Gauche ira à cette bataille sous son
drapeau avec l’ambition de faire porter le débat sur des contenus politiques et
non pas sur des choix d’alliances à priori.

Cette démarche est soutenue par l’ensemble des
militant-e-s réunis ce jour.

Elle implique les organisations politiques
auxquelles ils appartiennent ainsi que les militant-e-s des Assemblées
Citoyennes présents à cette réunion de travail.

Cette journée est un point de départ.

Une nouvelle dynamique est engagée, elle est ouverte
à toutes celles et ceux qui veulent nous rejoindre.

 

Montpellier, le 20 Avril  2013.        Pour le Front de Gauche Montpellier

Claude Avenante (PCF), Jacques Choukroun (FASE),
Samuel Castagnoni,

Chantal Ponsot (PG), Francis Viguié (GA)


COMPTE RENDU

FDGmunicpalesMTP.jpgLa matinée a été
consacrée à un débat général sur le programme et le type de liste à construire.
Plusieurs composantes du FDG (GA, PG…) se sont dors et déjà prononcées pour une liste autonome du FDG aux municipales. La section de Montpellier du PCF est aussi sur cette position mais les statuts de ce parti prévoient que pour les grandes villes, les instances départementales et nationales soient aussi consultées. La position officielle du PCF ne sera donc donnée que vers la fin mai. Néanmoins, il apparaissait évident à l’ensemble de l’assistance, militants PCF compris, que nous nous orientons vers la présentation d’une liste du FDG au premier tour des municipales. Celà aussi bien à cause de notre opposition à la politique d’austérité du gouvernement que pour offrir une alternative concrète à la politique de la majorité municipale actuelle. 


A propos d’un article de la Gazette de Montpellier. Réaction de Francis Viguié

La Gazette de Montpellier a publié un article erroné à propos du Front de Gauche et des municipales expliquant que le PCF avait déjà choisi l’alliance avec le PS, à l’inverse de ce qui se prépare concrètement. Francis Viguié y a réagi vigoureusement, voir ci-dessous. La direction de la Gazette a  promis un rectificatif pour la semaine prochaine. 





MISE AU POINT

 

Vous écrivez dans La Gazette n° 1296 « L’élu
Francis Viguié, ex LCR, ex NPA, a, en effet rejoint le Front de Gauche, lequel
à priori ne présenterait pas de liste sur Montpellier, le PC ayant opté pour
une alliance avec le PS ».  Ce
n’est pas simplement faux, c’est surtout une faute journalistique. Nous
attendons d’un journaliste qu’il vérifie ses informations avant de les publier,
il en va de même pour le journal qui l’emploie.  Ecrire une telle contre vérité fait preuve d’un manque de
sérieux et d’une méconnaissance politique. Vous auriez dû savoir que la Gauche
anticapitaliste, dont je suis membre, a pris position pour une liste
indépendante du PS pour le premier tour des Municipales à Montpellier (nous
avons fait une conférence de presse à ce sujet). La FASE a pris la même
position, tout comme le Parti de Gauche. Je laisse à la section du PCF de
Montpellier  le soin de vous
répondre.

Ce n’est pas un scoop, mais il y aura bien une liste
indépendante regroupant les partis du Front de Gauche au 1er
tour  des élections municipales à
Montpellier et je serai présent sur cette liste.

 

Montpellier, le 18 avril 2013.

Francis Viguié conseiller municipal Gauche
Anticapitaliste de Montpellier 



Les ateliers suivants ont eu lieu l’après midi et feront l’objet d’un compte rendu écrit. 

 

1-le développement des services publics : l’usage
des fonds publics, la maîtrise de la fiscalité, le contrôle des aides
multiformes aux entreprises ; la lutte contre la réduction des dotations par
l’Etat et les transferts de charges ; la gestion des services publics en régie
publique : eau, petite enfance, transports, ordures ménagères…

2- une
solidarité active en faveur des citoyen(ne)s les plus durement éprouvé(e)s par
la crise
: la mise à disposition des plus pauvres des services
indispensables à la vie, à des tarifs supportables: transports, cantines,
crèches, eau, .. solidarité avec les catégories de population les plus
vulnérables : anciens et retraités modestes, chômeurs, jeunes, familles
modestes monoparentales ; logement social, logements suffisants, loyers modérés
; l’école de la réussite pour tous les enfants, prise en charge des activités
de soutien scolaire …

3- le
développement de formes démocratiques véritables
: le respect des
assemblées municipales, de nouvelles formes de démocratie participative..

4- des
orientations écologiques précises
: une ville humaine, éviter l’étalement
urbain et les longs déplacements, circuits courts pour l’alimentation, la
ceinture maraîchère, services d’information et de communication pour tous …

D’autres questions comme la
sécurité-tranquillité (ilotage, meilleur encadrement des jeunes aux sorties
d’écoles, parcs et jardins etc), ainsi que la vie culturelle (accès à la
culture, promotion des cultures populaires et soutien à la liberté de création)
mériteraient tout autant d’être traités. Nous proposons de les renvoyer à des
séances de travail ultérieures, compte tenu du temps disponible.

 

Voir à ce sujet 

Les comptes rendus des conseils municipaux de Montpellier par Anne-Rose Le Van et  Francis Viguié 

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page