Montpellier. Solidarité avec les Grecs

Nous sommes tous des Grecs – soutien à Montpellier par Rosa (Bellaciao)

Tract distribué lors du rassemblement de Montpellier

Quand le peuple est attaqué, ce sont tous les peuples qui sont attaqués.

Le 10 février, le gouvernement non élu de la Grèce a adopté un
nouveau plan d’austérité monstrueux et destructif, qui a été approuvé
par le parlement grec (199 députés contre 101) le 12 février.

Avec ce nouveau plan d’austérité, le salaire minimum est diminué de
22% et gelé pour trois ans, les conventions collectives sont tout
simplement supprimées, il y aura 15 000 licenciements dans la fonction
publique et 150 000 postes détruits par non renouvellement…

Le peuple grec est en train de se soulever courageusement contre
cette politique de terreur sociale. Dans le silence assourdissant des
médias, des manifestations se multiplient ainsi que les grèves
générales, malgré la violente répression.

Les Grecs ont besoin de la solidarité internationale et y font appel. Répondons à cet appel. Nous sommes tous des Grecs !

Leur mobilisation se heurte au mur d’une dictature européenne et
internationale, celle des marchés financiers et de la troika : UE, BCE,
FMI, qui ont imposé aux Grecs ces plans d’austérité et un gouvernement
non élu.

Les gouvernements dans l’UE sont parties prenantes de cette dictature
et appliquent dans les autres pays des politiques qui vont dans le même
sens. La Grèce n’est pour eux qu’un laboratoire avant généralisation.
La situation va s’aggraver encore avec le projet de nouveau traité
européen obligeant à introduire la « règle d’or » dans nos constitutions.

Nous aussi, comme les Grecs, refusons de sacrifier le peuple sur l’autel de l’argent. Reprenons nos vie en main.

Article tiré de Bellaciao

Des photos de Rosa ci-dessous

A lire aussi

Appel unitaire. Solidarité avec le peuple grec ! De Paris à Athènes, lutter ensemble contre l’austérité !

Communiqué du NPA. Solidarité avec le peuple grec.

Vidéo. Rassemblement de solidarité avec le peuple grec (Paris, 12 février)….

Grèce : l’explosion sociale

Grèce: «la destruction d’un pays»

Protestation du regroupement anticapitaliste ANTARSYA

Un hôpital grec sous contrôle ouvrier

Grèce : un journal contrôlé et édité par ses propres salariés (Acrimed)

Grèce. Contre l’union national(iste) !

18_02_12_Grece_1.jpg

18_02_12_Grece_4.jpg

18_02_12_Grece_5.jpg

18_02_12_Grece_3.jpg

18_02_12_Grece__7.jpg

Toutes les photos de Rosa :
https://www.facebook.com/media/set/…

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page