Montpellier. Urgence énergie, une quinzaine en roue libre…

Compte rendu de la vélorution

Quinzaine urgence énergie

Ssamedi 26
novembre : près de 100 cyclistes  ont
composé le cortège coloré de la vélorution

Après la préparation – décoration
des vélos sur la Place de la Comédie grâce à des ballons et
diverses pancartes, le cortège s’est élancé, accompagné par une
fanfare le temps des premiers coups de pédale.
Le lever de vélos au niveau du
Corum a été immortalisé par les journalistes de France 3 et du
Midi Libre et le dépôt de pancartes rue Léon Blum (rue
particulièrement dangereuse : la continuité piétonne et/ou
cycliste est interrompue par une rue où les voitures circulent à
vive allure) a été l’occasion d’échanger sur nos différents
usages du vélo.
 
Deux incidents ont malheureusement
assombri cette vélorution. L’énervement des automobilistes
bloqués par la vélorution a conduit à deux altercations : une voiture a roulé sur un vélo et un
vélorutionnaire a brisé la vitre d’une autre
voiture (involontairement, en tapant pour interpeller la
conductrice)…
S’ils ont pour le moins plombé
l’ambiance de la vélorution, ces deux incidents ne peuvent que
nous donner de l’énergie pour continuer à réclamer un vrai
partage de la voie publique. La fin de la vélorution a donc
été assombri par ces deux incidents, mais le soutien des
pompiers grévistes nous a remis du baume au coeur avant
l’arrivée place de la Comédie.

Sur la Comédie les Vélorutionnaires
ont pu échanger et repartir avec quelques documents utiles :
guides de l’écomobilité, plans cyclables de Montpellier, faux PV
à laisser sur les pare brises des voitures garées sur les pistes
cyclables.

 
Le bilan de cette Vélorution est
donc mitigé, entre belle participation et motivation des
vélorutionnaires, et incidents de parcours. De quoi alimenter les réflexions
pour la prochaine vélorution!

On peut visionner le reportage FR3 édition régionale Languedoc Roussillon du 26/11,
19/20 à 9mn45

30_11_11_Velorution.JPG

Agenda

jeudi 1er décembre à 20h30 à la salle Fernand Pelloutier,
ancienne maison des syndicats, place Zeus

Conférence débat: dérèglement climatique, scénario de transition
énergétique
par Carine Barbier, ingénieur économiste de
l’environnement et Simon Cossus, Enercoop Languedoc Roussillon

Le paysage des négociations climatiques qui s’ouvrent à Durban
(28 novembre-9 décembre 2011) est sombre. Les pays industriels ne
respectent pas les modestes engagements pris à Kyoto en 1997. Les
émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 6 % en 2010 par
rapport à 2009, dépassant le pire des scénarios du GIEC. Les
transferts financiers visant à contenir le changement climatique
et à s’adapter sont toujours attendus et aucun accord n’a été
trouvé pour l’organisation du Fonds vert pour le climat.

   A partir de ce constat, les intervenants amèneront une réflexion
sur les usages et les postures de la transition énergétique,
argumenteront sur le triptyque « sobriété, efficacité renouvelables »
, et présenteront plusieurs scénarios de transition (Négawatt, Greenpeace, BMU, DGEMP).

Vendredi 2 décembre à la salle Fernand Pelloutier,
ancienne maison des syndicats, place Zeus

  • à 18h: table ronde Sortir
    de la précarité énergétique
L’énergie est au centre des
activités humaines, et dans nos sociétés industrielles,
marchandisées, notre mode de vie est dépendant de notre accès
aux flux énergétiques, pour les déplacements, l’habitat,
le chauffage, l’ alimentation.
L’absence d’autonomie énergétique 
conduit, en cas de baisse de revenu, à la précarité dans l’accès
à la ressource. Pourtant l’énergie est un bien
essentiel dont il faut garantir l’accès, à tous, de façon
égalitaire et durable, égalitaire par la gratuité de la
ressource de base, durable par la sobriété et la prohibition du
mésusage.
 
Sortir de la précarité énergétique, c’est interdire gaspillage et excès, c’est rendre gratuite la
satisfaction des besoins essentiels en facilitant l’autonomie et
la maîtrise des usages par les usagers.
Christian Sunt , Objecteurs de
Croissance
  • de 19h30 à 20h30: buffet bio, buvette
  • à 20h30 table ronde et perspective

L’ensemble des organisations du collectif  reprendront
les questions abordées tout au long de la quinzaine « urgence
énergie
« , tenteront avec le public d’élaborer des pistes 
pour une transition énergétique et débattront des perspectives à
donner à la quinzaine
.

Montpellier, Place Paul
Bec


Samedi 3 décembre
2011 dès 10h


Foire Alternative/ Convergence Populaire

On peut déjà annoncer une effervescence
d’acteurs, engendrant la diversité que l’on aime vivre : toilettes sèches,
chauffe-eau solaire, à bois, constructions légères démontables,
phyto-épuration, filtration d’huile, vélo à assistance électrique, bélier hydraulique,
tour solaire « économique », éoliennes, économiseurs d’énergie,
construction torchis, béton de chanvre, exposition sur l’énergie, stands
associatifs, stand Enercoop, librairie, vidéos, structure  pour les
enfants chauffée au bois, buvette, cuisine alternative…

Ensemble au même moment, au même endroit, dans nos différences ! C’est un appel
à la Convergence!!

Amenez vos instruments de musique, vos
stands, des informations, venez prendre des photos & filmer pour diffuser!

…Car en
matière de bonne énergie…On compte sur Vous!!


A lire aussi

Montpellier. Quinzaine « urgence énergie »: succès pour les évènements de la première semaine

Montpellier à l’heure de « l’urgence énergie » !

Gaz de schiste. Total persiste et signe !

Le dessin du jour est espagnol

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page