Mort d’un antifasciste tué par des militants d’extrême droite, rassemblement du 6 juin à Montpellier

Mortelle agression fasciste  à Paris.   Un jeune, étudiant à Sciences Po, syndicaliste à Sud-étudiant et militant antifasciste, a été agressé  à Paris, par trois skinheads qui appartiendraient à un groupe de l’extrême-droite radicale.   Violemment frappé au visage et battu, Clément Méric est décédé. Environ 700 personnes ont participé à un premier rassemblement  jeudi 6 juin devant la préfecture de Montpellier à l’appel de nombreuses organisations. Un rassemblement a aussi eu lieu à Nîmes et Béziers. 

 



GA34-rassMtp.antifas6juin13.06.jpgEnviron 700 personnes ont participé à un premier rassemblement  jeudi 6 juin devant la préfecture de Montpellier à l’appel de nombreuses organisations : collectif antifasciste, syndicats (Solidaires, CGT, CNT…) organisations politiques libertaires (CGA,…) et de gauche (Gauche Anticapitaliste, PG,  NPA, Verts, PCF….). Une délégation du PS avec leurs élus est aussi venu à la première partie du rassemblement. 

Après une prise de paroles des différentes organisations, le cortège s’est déplacé en manifestation jusqu’à la Comédie. 

Cette première réaction face à ce meurtre fasciste doit être prolongée par des manifestations samedi. (Montpellier 15h Comédie)






Communiqué de la Gauche
anticapitaliste.

 

Mortelle agression fasciste  à Paris.

Un jeune, étudiant à Sciences Po,
syndicaliste à Sud-étudiant et militant antifasciste, a été agressé hier, à
Paris, par trois skinheads qui appartiendraient à un groupe de l’extrême-droite
radicale. 

Violemment frappé au visage et battu,
Clément Méric est en état de mort cérébrale.

La Gauche anticapitaliste, membre du
Front de gauche, exprime toute sa GA34-rassMtp.antifas6juin13.01.jpgdouleur, son émotion et sa solidarité à la
famille et aux proches de Clément Méric.

Tout doit être fait pour retrouver les
responsables de cet assassinat afin qu’ils soient jugés.

On a beaucoup vu ces groupes néo-nazi
ces derniers temps au sein des manifestations contre le mariage pour tous en
lien avec le Printemps français.

Il est intolérable de les voir parader
ces groupes fascistes, racistes et homophobes dont l’idéologie est le
copier-coller de l’idéologie nazie.

Leur développement dans d’autres pays
GA34-rassMtp.antifas6juin13.04.jpgeuropéens est inquiétant. En Grèce, l’Aube dorée, dorénavant représenté au
parlement, n’hésite pas à s’en prendre violemment aux immigrés ou à quiconque
ne partage pas son point de vue.

Cette agression fasciste ne doit pas rester
sans réponse.

Dans l’immédiat, la Gauche anticapitaliste, membre du Front de gauche, appelle avec d’autres
organisations  à un rassemblement à
 Montpellier 18 h 30 préfecture.

Une manifestation unitaire rassemblant
tous les antifascistes, de tous les GA34-rassMtp.antifas6juin13.02.jpgdémocrates est à l’ordre du jour.

Notre responsabilité à tous est d’agir
dans la durée pour mener une lutte politique contre la propagation d’une
idéologie de violence et de haine qui se nourrit de la crise qui frappe des
dizaines de millions de personnes en France et en Europe.

 

Le 6 mai 2013.

 

 





Communiqué national du Front de Gauche 

 

GA34-rassMtp.antifas6juin13.08.jpgRéaction au meurtre de Clément, militant antifasciste et appel à
un rassemblement unitaire

Clément
Méric, antifascite, étudiant de Sciences Po où il militait au syndicat Sud a
été tué hier en plein Paris par un groupe de militants d’extrême droite
manifestement du Groupe JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire).

Violemment
frappé au sol il a été déclaré en état de mort cérébrale à l’hôpital
Salpêtrière.

Le Front de
Gauche  est triste et en colère devant le meurtre politique de ce
jeune de 18 ans. Il adresse ses condoléances à sa famille et ses camarades.

Le Front de
Gauche s’adresse au Ministre de l’intérieur pour que les forces de police
retrouvent rapidement les responsables de cet assassinat. Le FDG exige la
dissolution des Groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence
et affichent avec de moins en moins de retenue la haine raciale et leurs
convictions fascistes à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines.
Nous dénonçons le climat malsain qui voit la banalisation des idées d’extrême
droite jusqu’au renvoi dos à dos de partis GA34-rassMtp.antifas6juin13.09.jpgse réclamant de cette famille
politique avec des forces démocratiques et antiracistes.











Midi Libre

Nîmes
: la gauche mobilisée contre le fascisme

Jeudi soir, une
centaine de personnes réunies après la mort de Clément Méric.

Hier, les forces de
gauche se sont réunies devant Carré d’Art. Une nouvelle action est prévue ce
vendredi midi, place de l’Horloge.

PC, Parti de Gauche, Gauche anticapitaliste,
Alternatifs, formations composant le Front de Gauche, mais aussi plusieurs
syndicats, CGT, FSU, Solidaires…, des formations d’extrême gauche, comme le
NPA ou Alternative libertaire, et encore le Mouvement des jeunes socialistes,
au total une centaine de personnes se sont rassemblées hier soir sur le parvis
de Carré d’art. Une mobilisation spontanée, en réaction à la mort du jeune
militant d’extrème gauche, Clément Méric, frappé jeudi soir à Paris par des
« skinheads » suspectés d’appartenir à des groupuscules d’extrême
droite. Les intervenants ont dénoncé un « assassinat politique » et
appelé à une mobilisation « contre le fascisme ». La mobilisation se
poursuivra ce vendredi à midi, place de l’Horloge, à l’appel des syndicats et
demain matin devant la sous-préfecture d’Alès.



Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page