NE LACHONS RIEN. LA LUTTE CONTINUE

Communiqué commun du NPA et du Front de Gauche à Ganges

NE LÂCHONS RIEN. LA LUTTE CONTINUE


    Lors de ces présidentielles, où la participation a été forte, le score de l’extrême droite est plus qu’inquiétant notamment dans notre canton de Ganges. Le FN repeint en bleu Marine dépasse son score des dernières cantonales en passant, dans le pays gangeois, devant le Parti Socialiste, devenant à ces élections le premier parti du canton. Ceci est dramatique. Pourtant le FN est le pire ennemi des salariés, des femmes, des jeunes, des vieux, des paysans, de l’environnement. Malgré le fait que la campagne autour de Jean-Luc Mélenchon et du Front de Gauche ait combattu l’extrême droite en portant le fer contre Le Pen et sa bande.

    
    Tout au long de son mandat, la politique xénophobe, sécuritaire de Sarkozy a légitimé le discours du FN. Depuis 5 ans, sa politique de casse sociale, son choix de faire payer la crise à la majorité de la population tout en faisant des cadeaux aux plus riches a aggravé les inégalités sociales et l’angoisse dans l’avenir. La peur de l’autre, la mise en concurrence de tous contre tous a ainsi permis au FN d’obtenir son meilleur score électoral depuis qu’il se présente aux présidentielles.

    Si la droite gagne ces élections, cette politique désastreuse pour la population sera accélérée. Il faut en finir avec cette politique et dégager Sarkozy ! 
    Pour nous, la gauche qui ne renonce pas, la gauche du mouvement social, il est primordiale de battre Sarkozy. Aussi, sans illusion sur le PS mais sans aucune hésitation nous appelons au second tour à chasser la droite !


    Face à ce contexte de crise et à ses conséquences il nous faut passer à l’offensive.
 Le 1er mai est une première étape. Nous appelons donc à y participer massivement afin de défendre des mesures d’urgences sociales face à la crise, de dénoncer la politique anti-sociale de la droite et les dangers de l’extrême droite.
    Le bon score de Jean-Luc Mélenchon et la dynamique de sa campagne va dans ce sens. Il montre une nouvelle fois qu’il existe toujours en France un important mouvement de résistance issu de toutes les luttes menées depuis les mobilisations de 1995. C’est une
 très bonne chose pour la suite.
    L’aggravation probable de la crise, dans un contexte où le FN est très haut rend urgent le
 rassemblement de la gauche de gauche sur le terrain social et politique, comme nousl’avions fait ensemble pour la défense des retraites, aux régionales avec AGM ou aux cantonales à Ganges. Nos forces doivent s’unir pour construire un large bloc anti-crise contre les politiques d’austérité qui s’annoncent dans la rue et dans les urnes.

La lutte continue. Ne lâchons rien !



Boris CHENAUD et Maryse MERCEREAU
respectivement pour le NPA de Ganges et le FRONT de GAUCHE de Ganges

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page