Nîmes. Un colloque sur le FLN algérien sous tension, l’histoire de la colonisation française ne passe pas…

Cinquante ans après, le FLN crée toujours la discorde (Libération) 09_03_12_Colloque_FLN_Algerie.jpg

Un colloque d’historiens sur l’action du FLN en France pendant la
guerre d’Algérie a subi des pressions d’organisations de rapatriés. Les
organisateurs dénoncent une polémique instrumentalisée par l’extrême
droite.

«De quel droit peut-on mettre en doute a priori l’honnêteté des historiens ?, s’interroge-t-il. Ce
n’est pas un colloque de propagande, il y aura une multiplicité
d’approches, quatre plages horaires de débats entre les historiens et la
salle.»
Les invités font autorité dans leur domaine. Gilbert Meynier, de l’université Nancy II (1), ou encore Sylvie Thenaut, chargée de recherche au CNRS (2), participeront aux débats. Ainsi que plusieurs doctorants, des historiens algériens, et deux anciens membres du FLN, donc.

L’article

10 mars : Colloque du FLN : retour au calme après la Marseillaise chantée par les opposants (Midi libre)

A lire aussi

FLN, le colloque qui énerve les politiques (Midi Libre) 09_03_12_Colloque_FLN_Algerie_2.bmp

Quand la France rééduquait des Algériens sur le Larzac

Un des « aspects inconnus du passé colonial de la France » …

Béziers. Danger. La droite et son extrême à l’affût sur la mémoire de la guerre d’Algérie !

Soirée Albert Camus et l’Algérie (Centre Ascaso Durruti, CAD, de Montpellier)

Hassi Messaoud (Algérie) Contre les violences faites aux femmes

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page