NPA 34 : « INDIGNE-E-S » PAR LA NOUVELLE HAUSSE DES TRANSPORTS PUBLICS SUR L’AGGLO DE MONTPELLIER

Communiqué de presse du NPA 34 : Comme l’année dernière, le Conseil
d’Agglomération de Montpellier vient d’augmenter les tarifs de la TAM !
Si le prix du billet
reste à 1,40 euros, les abonnements à la semaine, à l’année de même que le
carnet de 10 ou de 30 tickets augmentent. Cela vaut aussi pour les tarifs des
moins de 26 ans.

                                              Le communiqué intégral

           « INDIGNE-E-S
» PAR LA NOUVELLE HAUSSE DES TRANSPORTS
PUBLICS

Comme l’année dernière, le Conseil
d’Agglomération de Montpellier vient d’augmenter les tarifs de la TAM ! Si le prix du billet
reste à 1,40 euros, les abonnements à la semaine, à l’année de même que le
carnet de 10 ou de 30 tickets augmentent. Cela vaut aussi pour les tarifs des
moins de 26 ans.
Tout comme l’année dernière, ce sont les usagers fidèles
de la TAM qui font les frais de cette politique. Faire payer celles et ceux
qui prennent les transports publics au quotidien est inadmissible pour une
Agglo et une municipalité dont les dépenses de prestige sont pratique
courante.

Une politique
anti-sociale

A l’heure où de nombreuses villes,
départements, régions baissent le prix de leurs transports publics (ici même
le département et la région), où le tram sera gratuit dans l’agglo d’Aubagne,
le Conseil d’Agglo (où la majorité de Montpellier a la moitié des élu-e-s)
tourne le dos aux besoins sociaux en pleine période de crise économique. Le
NPA ne peut admettre le refrain « aux usagers des transports publics de payer
» alors que nous savons fort bien qu’ils se retrouvent souvent parmi la
population la plus pauvre.

Et l’effet de
serre dans tout ça ?

L’Agglo et la majorité municipale de
Montpellier (PS, PC, Modem) méritent deux cartons rouges. Elles viennent de
revoter la hausse des transports publics et le doublement de l’A9. Le vernis «
développement durable » s’efface devant l’appel d’air pour voitures et camions
avec le doublement de l’A9, la volonté de décourager les utilisateurs des
transports publics est évidente avec l’augmentation régulière des
tarifs.

Et la transparence et la démocratie
?

Notons que la majorité de Montpellier
n’a même pas évoqué en conseil municipal le lundi 20 juin le projet de hausse
des transports alors qu’elle votait à l’unanimité cette hausse le jeudi 23
juin.
La presse locale
titre régulièrement sur les divisions du PS. En fait, ses élus
so
nt seulement divisés par les
ambitions personnelles, leur vote politique est identique sur tous les
sujets.

Le NPA pour une politique sociale et
écologique

Le NPA propose un plan
d’urgence sociale et écologique. La mise en place d’un projet global de
transports gratuits
,
alliant un maillage bus – tram – mini
bus – déplacement doux avec voies piétonnes et pistes cyclables – parking
gratuits à l’entrée de
s villes, est pour
nous la solution. De même que, pour en finir avec des voies d’autoroutes
occupées par les camions,
no
us devons développer le ferroutage et
le mer-routage, les transports gratuits sont une véritable alternative à la
voiture individuelle.

Pour le NP34 : David Hermet, porte-parole et Francis
Viguié, conseiller
municipal de Montpellier

A lire aussi

Montpellier. Transports. Absurde, anti social, anti écologique : l’agglo fait très fort !

Les transports gratuits, pas la taxe carbone

LE DOUBLEMENT DE L’A9 EST UNE ABERRATION !


29_06_11_Transports_gratuits.jpg

Illustration : Vers_la_gratuit__des_trans

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page