Oui à des candidatures de rassemblement dans l’Hérault aux législatives 2012 !

 A l’initiative de la FASE, une réunion unitaire a eu lieu à propos des législatives 2012 dans l’Hérault. Elle a rassemblé les composantes de notre département qui s’étaient retrouvées ensemble dans la liste  « A Gauche Maintenant » aux régionales de 2010. Cette réunion a permis des avancées mais il reste des problèmes à régler. Le NPA 34 souhaite arriver à des candidatures rassemblant les forces de gauche opposées aux politiques d’austérité menées aujourd’hui par la droite et demain peut être par le PS.

Sous ses propres couleurs ou dans le cadre de candidatures unitaires,  le NPA 34 sera présent dans les 9 circonscriptions de l’Hérault. Il y fera entendre un programme de rupture avec les politiques libérales, le productivisme et le capitalisme. 




Communiqué du conseil départemental du NPA 34

Samedi dernier, à l’initiative de la FASE, s’est
tenue à Montpellier une réunion à propos des législatives dans l’Hérault. Y ont
participé, les organisations du Front de Gauche (PG, PCF, CU), la FASE et le
NPA.

Nous nous félicitons des éléments de convergence qui
sont apparus au cour de cette réunion, notamment sur la nécessité d’un
programme d’urgence contre la crise et les politiques d’austérité ainsi que sur
l’indépendance vis à vis du PS et d’un éventuel gouvernement socialiste.

En effet, lors de son congrès départemental, le NPA
34 s’est prononcé à une large majorité pour la construction d’un rassemblement
capable d’incarner

      
soit
l’opposition de gauche à un éventuel gouvernement PS qui mènerait une politique
d’austérité,

      
soit une gauche
de résistance et de combat face à une droite dont un nouveau succès électoral
inaugurerait une accélération sans précédent des attaques contre notre camp
social dans un contexte de profond découragement.

Nous sommes
donc pour un accord unitaire sur notre département regroupant les composantes
réunies en 2010 dans la liste « A gauche maintenant ».

Un tel accord suppose une
entente sur un programme – nous soumettons à la discussion les propositions
ci-dessous – et un engagement à s’opposer aux politiques d’austérité, qu’elles
soient menées par la droite ou par le PS, si ce dernier revenait au pouvoir.

Un tel accord suppose aussi
que chacune des composantes soit reconnue et respectée. C’est sur cette
question qu’il y a visiblement des difficultés en raison de  la volonté hégémonique d’une des
composantes. Nous espérons que ces problèmes pourront être réglés.

Le NPA  sera présent dans les 9
circonscriptions de l’Hérault, soit dans le cadre d’accord unitaire, soit sous
ses propres couleurs.

 

Pour le conseil départemental
du NPA 34.  David Hermet

 

Eléments programmatiques soumis à la discussion :  Sans être exhaustif :

Audit et moratoire de la dette dans l’objectif de refuser de payer la dette
illégitime / mise sous contrôle public du secteur bancaire / réforme fiscale
radicale dans le sens de la justice sociale / harmonisation de la fiscalité et
des droits sociaux à l’échelle de toute l’Europe

Hausse des salaires des pensions de retraites et des minimas sociaux à
hauteur de 300 euros nets mensuel et retour à l’échelle mobile des salaires
(indexation) / Établissement d’un revenu maximum / Établissement d’une dotation
gratuite en eau, en énergie, à chaque unité d’habitation et forte taxation de
toute surconsommation /allocation d’autonomie pour les jeunes /

Réduction du temps hebdomadaire de travail sans perte de salaire /
Interdiction des licenciements en premier lieu dans les entreprises qui font
des profits, qui touchent des subventions, qui délocalisent, et dans leurs
sous-traitants /

Sortie du nucléaire et des énergies fossiles pour organiser la transition
énergétique / autres questions écologiques locales
telles que développées lors de la campagne régionale

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page