Palestine. La Flotille de la Liberté met le cap sur Gaza mais elle s’est réduite … à un bateau !

A bord du
«Dignité», en route pour Gaza (Libération)


Un bateau français avec quelques militants à
bord, dont Olivier Besancenot et Annick Coupé, a finalement quitté Athènes et
mis le cap sur Gaza malgré les embûches. La «Flottille pour Gaza» est ainsi
réduite à sa plus simple expression. Le récit de notre envoyé spécial sur le
pont du «Dignité».

4 juillet. Communiqué de presse : Le bateau français « Louise Michel » arrêté par les autorités grecques (Campagne Un bateau français pour Gaza)

A bord du «Dignité», en route pour Gaza

FLOTTILLE GAZA : TARTUFFERIE FRANCAISE (photos et videos Bellaciao)

4 juillet. Communiqué de presse : Le bateau français « Louise Michel » arrêté par les autorités grecques (Campagne Un bateau français pour Gaza)

Ce
matin, les autorités portuaires grecques ont empêché le « Louise
Michel » d’appareiller du port du Pirée à Athènes, retenant à quai
contre leur volonté équipage et passagers, au mépris de la Convention de l’ONU sur le droit de la mer.

Aujourd’hui, c’est l’ensemble de la flottille qui était présente sur « Le Louise Michel » pour dénoncer l’Etat de non-droit qui nous empêche d’apporter soutien politique et aide humanitaire à la population gazaouie.    

Malgré
les déclarations de l’Etat d’Israël, la victoire politique est bien de
notre côté : aujourd’hui nous avons symboliquement hissé les voiles
contre ce blocus qui s’étend désormais jusqu’en Europe. Cette victoire
est le résultat de la formidable mobilisation en soutien à la campagne
« Un bateau français pour Gaza » et aux différentes campagnes de toute
la flottille internationale.

Depuis
longtemps, des associations, syndicats et partis français ont alerté
les différents gouvernements sur les conséquences de l’impunité de
l’Etat d’Israël. En soutenant de façon inconditionnelle le gouvernement
d’Israël, nos Etats violent les principes les plus élémentaires ayant
conduit à la création de l’Union européenne.

L’Union
européenne ne doit pas soutenir le blocus illégal décrété par le
gouvernement israélien. Elle ne doit pas non plus considérer le blocus
de Gaza comme un simple problème de nourriture et de biens. Notre
objectif n’est pas seulement de faire acheminer des vivres à une
population en détresse, mais aussi et surtout d’exiger que ses droits
soient respectés.

La campagne « Un bateau français pour Gaza » demande au gouvernement français d’exiger de la Grèce qu’elle
laisse les ressortissants français circuler librement vers les
destinations de leurs choix, en conformité avec la convention des
Nations Unies sur le droit de la mer, et d’agir concrètement pour la
levée du blocus de la bande de Gaza.


A l’invitation de Jean paul lecoq, député et membre de la délégation française
En présence notamment de rony brauman, rokhaya diallo et Stéphane Hessel
 
Une CONFERENCE DE PRESSE est organisée
MARDI 5 JUILLET 2011
10h30
A l’Assemblée nationale
Salle 6403

Entrée : 33, quai d’Orsay

A lire aussi

Montpellier. Gaza, on arrive !

01_07_11_Flotille_Palestine.jpg


Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page