Port La Nouvelle. Le Conseil Régional « met » 200 millions d’euros pour favoriser l’implantation du n°1 mondial de l’huile de palme !

Le collectif Nopalme Port la Nouvelle contre la multinationale Sime Darby (Bellaciao)

La multinationale agroalimentaire Sime Darby Unimills a investi dans
l’huile de palme. Elle s’illustre de par le monde en tentant de
dissimuler sous de fallacieux prétextes humanitaires l’exploitation
éhontée qu’elle fait des populations des pays producteurs qu’elle spolie
de ses terres et réduit à la misère notamment au Libéria.

Le conseil régional de la région Languedoc- Roussillon tente d’imposer aux habitants
de la région l’implantation d’une raffinerie d’huile de palme
appartenant à Sime Darby et un stockage d’huile de palme appartenant à
la société hollandaise Vopak en investissant 200 millions d’euros
d’argent public pour favoriser cette installation dans le port de Port
la Nouvelle en Méditerranée. La population de la région a réagi en
créant un collectif : Nopalme afin de contrer ce projet.Un collectif
local a aussi été créé à Port la Nouvelle.
Conscients des manipulations dont ils font l’objet ( promesses d’emplois
dérisoires, prétexte d’extension du port) les habitants savent que le
partage d’un tel budget au niveau régional permettrait à d’autres
acteurs économiques, plus respectueux des besoins des populations et de
l’environnement de se développer.

La population n’a jamais été
consultée ni informée, le conseil régionalal et Sime Darby espérant la
mettre devant le fait accompli. Avertie par des « fuites », la population
revendique son droit de regard et d’expression dans l’organisation de sa
vie , dans l’utilisation de budgets auxquels elle contribue ainsi que
la considération de ses propres facultés à estimer ce qui est réellement
bon ou mauvais pour elle, sur son propre terrain et en solidarité avec
le peuple du Libéria et toutes les populations d’ici ou d’ailleurs
exploitées par les multinationales sans scrupules.
Pour plus d’infos :

Tiré de Bellaciao : le collectif Nopalme Port la Nouvelle contre la multinationale Sime Darby

Lettre ouverte

Nous avons un problème avec vous M. le président du conseil
régional. Le mardi 12 juillet à Limoux répondant à quelques questions
d’élu/es et de responsables du monde de l’entreprise et des
associations, une question vous fut posée par la Confédération paysanne
concernant la future usine d’huile de palme à Port-la-Nouvelle (Aude).

Le syndicat des petits paysans audois vous interrogeait au sujet de
la finalité de ce projet. Les 170 millions d’euros que promet
d’investir la Région pour favoriser l’installation d’une usine traitant
l’huile de palme à Port-la-Nouvelle sont-ils un investissement
humainement et économiquement responsable ? (..). 

Vous avez répondu, d’une façon lapidaire ce jour-là aux questions de
la Confédération Paysanne, que vous ne faisiez pas de politique ! Que
dirions-nous d’un boulanger qui déclarerait qu’il ne fait pas de pain ?
Ainsi, le commerce justifierait toutes les actions, ainsi le rôle de
nos instances politiques ne serait que de favoriser ce commerce sans
jamais regarder ce qu’il induit pour les peuples ici et là-bas ? Ne pas
faire de politique c’est refuser de voir que les peuples d’ici et de
là-bas refusent de plus en plus la culture industrielle du palmier
ainsi que la consommation d’une huile de piètre qualité. De nombreuses
enseignes comme Casino ont retiré l’huile de palme dans la composition
de leurs produits. Certains magasins et transformateurs, des
consommateurs ont décidé de boycotter l’huile de palme. L’association
Nature & Progrès a demandé à ses producteurs d’éviter ce produit,
même bio.

Il ne suffit pas M. le Président de vous défausser en affirmant que
le conseil régional ne fait qu’investir dans un port en eau profonde.
Le collectif NO-PALM dit “non” à ces investissements. Pour sa part,
nous demandons la réorientation de ses millions d’euros vers des
activités portuaires, agricoles, maritimes, artisanales écologiquement
soutenables et socialement progressistes.

Pour vous donner quelques exemples : l’agriculture biologique de
proximité, la pisciculture, la pêche artisanale, Et aussi les
transports maritimes intra-méditerranéens des voyageurs, des autos, des
marchandises entre Port-la-Nouvelle et Marseille, Nice, l’Italie, la
Corse, Barcelone, les pays de la rive sud méditerranéenne pour dégager
les axes routiers, diminuer les émissions de CO2, améliorer la qualité
de vie de chacun.

Nous vous supplions, M. le président du conseil régional, de refaire
de la politique, celle qui consiste à penser l’avenir des
Languedociens mais aussi des autres peuples du monde qui souffrent de
nos comportements.

http://www.lindependant.fr/2011/08/21/lettre-ouverte-a-christian-bourquin-president-du-conseil-regional,53412.php

http://nopalmepln.tumblr.com/

A lire aussi

Port La Nouvelle. L’huile de palme « durable » est une arnaque écologique (Planète 89)

Sime Darby, le leader mondial de l’huile de palme envisage d’ouvrir une usine en France (LSA)

24_08_11_No-palme.png




Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page