Quand la police municipale de Montpellier tente d’interdire qu’on prenne des photos !

Le journaliste de Montpellier Journal voulait prendre en photo les platanes de l’esplanade, surveillés par la police municipale, car  ils avaient été occupés quelques temps par les indignés, avant l’évacuation par le GIGN… Les policiers municipaux ont voulu l’empêché.

Comment je me suis fait traiter de « connard » par un policier municipal

Hier soir, dialogue ferme mais respectueux à propos d’une photo que je n’aurais soit disant pas dû prendre. Jusqu’à ce qu’un des deux fonctionnaires de la mairie (PS) de Montpellier ne dérape.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page