Région. Bourquin n’aime pas la presse indépendante

L’entourage de Christian Bourquin met la pression sur France bleu Roussillon (Montpellier Journal)

Une nouvelle démonstration de la
difficulté d’accepter, pour le président (PS) de la région
Languedoc-Roussillon et ses proches, l’existence de médias un tant soit
peu incisifs ? En tout cas le président de Radio France a été mis dans
la boucle.

Cela fait bien longtemps que Christian Bourquin n’a plus accepté d’invitation à venir s’exprimer sur les ondes de Bleu Roussillon. Idem pour la nouvelle présidente du conseil général des P.-O., Hermeline Malherbe. Sanction financière également : la région ne prend plus de publicité à la station contrairement à ce qu’elle fait pour France Bleu Hérault et Bleu Gard.
Dans tous ces exemples, on est, une nouvelle fois, bien loin de
l’intérêt, souvent avancé par les politiques, qu’il y aurait à
« vendre » dans les médias les actions de l’institution qu’ils
président.

L’article

A lire aussi 14_03_12_Bourquin_Statue_Freche.jpg

Languedoc-Roussillon. Cette gauche-là, élevée dans le frêchisme, fait le jeu de la droite !

Un néofrêchiste président de Région en procès, la presse locale fait profil bas !

Les avatars de la gauche frêchiste…

Illustration : Bourquin statufiant son mentor, Frêche (117552_bourquin.jpg)




Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page