Région. Côtes en péril

Languedoc-Roussillon
Réchauffement climatique : le littoral sous la menace de submersion (Midi
Libre)

D’ici à 2100, le niveau moyen de la mer augmentera de 20 à 60 cm et
60% du littoral du Languedoc-Roussillon va continuer à s’éroder, de
façon plus ou moins marquée, indique une étude dont les conclusions ont
été présentées mardi par la préfecture à Lattes.

Le Languedoc-Roussillon, qui déploie environ 200 km de façade littorale
sur la Méditerranée, est directement concerné par les effets du
réchauffement climatique, avec l’érosion du trait de côte, la submersion
marine et une fréquence accrue des phénomènes climatiques extrêmes,
constate le rapport du bureau Sogreah. « La situation ne va pas
s’améliorer, a souligné Cécile Lenglet, sous-préfet en charge du
littoral à la préfecture de région, estimant qu’il est « nécessaire
d’anticiper, d’accumuler un maximum de données, de gérer les stocks de
sable et préparer la relocalisation de certains équipements ».

L’article

A lire aussi

Littoral. L’érosion menace les côtes du Grand Sud (La Dépêche, article de 2009)

Languedoc-Roussillon Les stations balnéaires dans le collimateur de la Cour des comptes (Midi Libre)

Languedoc-Roussillon : agriculture, état des lieux

Région. Pollution des eaux de rivières

Hérault. L’eau des rivières à l’étude

Illustration : 200903031447_zoom.jpg

08_02_12_Littoral.jpg

A Soulac-sur-Mer, la Dune de l’Amélie a reculé de
plusieurs dizaines de mètres, menaçant les maisons riveraines. Photo
DDM.

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page