Un des « aspects inconnus du passé colonial de la France » …

18_01_12_Daum_Rapatries_1.jpg

L’Hérault du jour du 17 janvier 2012

.

.

.

.

.

.

.

.18_01_12_Daum_Rapatries_2.jpg

La préface de Benjamin Stora à “Ni valise ni cercueil”, de Pierre Daum

A lire aussi

Béziers. Danger. La droite et son extrême à l’affût sur la mémoire de la guerre d’Algérie ! 18_01_12_Daum_Rapatries_3.jpg

Tiré de la Lettre Electronique du NPA Béziers (n° 3)

RACISME, OAS. Beziers : après la stèle du Cimetiere neuf, la
projection du film  » La valise et le cercueil  » est parrainée par la Droite Populaire d’E.Aboud
 
En décidant de parrainer la sortie publique et gratuite de ce film à
la salle municipale Zinga zanga le 22 janvier prochain, le député UMP
de la Droite Populaire E.Aboud parraine, au sens littéral du terme, les
activités de l’OAS sur la ville dont il est le Maire adjoint.
Ce n’est plus à un pas de deux auquel se livre le député, mais à une
véritable campagne de promotion nationale, régionale, et locale:
  • nationale, car en tant que président au sein de l’Assemblée Nationale du groupe d’études sur les rapatriés, il organise une une
    projection au Palais Bourbon le 8 février. 
  • régionale, car avec le soutien de la présidente de la commission
    des affaires culturelles, M.Tabarot, UMP des Alpes Maritimes, il obtient
    la caution culturelle de son gouvernement.
  • locale, car il utilise des salles municipales qu’il met à
    disposition ( gratuitement!) des OAS locaux. Ils font ainsi de la pub
    pour le film en distribuant des tracts qui dénoncent  » l’ignoble terreur
    meurtrière arabo-islamique » et les « ennemis de la France, de l’Occident et de la
    chrétienté ».
Pour le NPA, le rôle du « parrain » joué par E.Aboud ressemble à
celui de Coppola, à ceux qui dans l’ombre organisent des réseaux mafieux.

Cette propension de la Droite Populaire à flirter avec le « crime
organisé » nous renforce dans notre volonté de susciter une candidature
unitaire : pour opposer à l’obscurantisme politico-religieux le necessaire rejet de cette greffe fascisante.
 
ANTIRACISME : « Ni valise ni cercueil », le nouveau livre de notre camarade Pierre Daum chez Actes Sud
En cette année du cinquantenaire de la fin de la guerre d’Algérie
et de l’indépendance, il est essentiel d’avoir un autre éclairage que
les thèses fachoides précitées.
Sur cette période Pierre Daum,
dans son livre à paraître le 18 janvier, « Ni valise ni cercueil » nous
l’indique :  » il est faux de dire que tous les pieds-noirs sont partis
en 1962
et qu’ils n’ont eu d’autre choix que la valise ou le cercueil. Il
démontre que le 1er janvier 1963 il y avait 200 000 pieds-noirs en
Algérie, qu’ils ne risquaient rien pour leur vie.
Certains
internationalistes convaincus avaient même fait le choix
d’aider la jeune révolution algérienne naissante et balbutiante. L’échec
de ce processus révolutionnaire, l’échec dans la construction d’une
Algérie socialiste a bien sûr fragilisé l’avenir de tous ces ouvriers,
commerçants, artisans, de ces agriculteurs qui acceptaient malgré tout
un pays partagé avec tous et pas exclusivement réservé à une élite
européenne.
Pierre indique qu’au pire de la folle activité du FIS, si quelques
européens trouvèrent la mort, ce sont en fait 150 000 algériens qui disparurent.
Pour le NPA, dans le débat à rouvrir sur la lutte pour
l’indépendance algérienne, c’est le débat de la société à construire
qu’il faut aborder. Ce débat c’est celui de l’accession au socialisme par opposition aux logiques coloniales et au nationalisme.

Dès que nous le pourrons
nous inscrirons un rendez vous bitterois, sur cette question, dans le
cadre d’un  » CAFE MOTIVE-E-S ». Nous évoquerons avec Pierre ( nous
l’espérons) la question de
l’indépendance et de ces pieds-rouges qui ont choisi une autre voie que
celle du dénigrement, du racisme et de la haine. Cet antiracisme-là,
c’est le nôtre, aux vertus internationalistes.


La Lettre Electronique du NPA Béziers (n°3)

Film
et conférence à Lattes, Capestang, etc. : les Indochinois immigrés de
force en France (L’Hérault au jour le jour. Texte et vidéos)

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page