LOPPSI II ET VIOLENCES POLICIERES DE MONTPELLIER : COMMUNIQUE DE PRESSE DU NPA34

28 décembre : La yourte alsacienne, un avant-goût de la loi Loppsi (Rue 89)

Touche pas à ma cabane (photos dans Le Monde)

27 décembre : Extension du domaine de la hutte (Le Monde)

Extrait :  » Aujourd’hui, l’hiver s’installe : nos parlementaires envisagent la normalisation de cet état d’exception et la déclaration, par voie légale, d’un état de guerre.« 

Communiqué du NPA :

Extrait : « L’ attaque policière [du 18 décembre à Montpellier] préfigure l’ordre violent et arbitraire qui, par la loi Loppsi II et sous couvert de
lutte contre l’insécurité, fera la chasse aux citoyens qui se revendiqueront des droits et libertés, en
particulier ceux de penser différemment et d’exprimer cette différence sur la voie publique. »


………………………

28 décembre : La yourte alsacienne, un avant-goût de la loi Loppsi (Rue 89)

Touche pas à ma cabane (photos dans Le Monde)

27 décembre : Extension du domaine de la hutte (Le Monde)

Communiqué du NPA :

Samedi 18 décembre à Montpellier s’est tenu un rassemblement de 300 personnes contre le
projet de loi Loppsi II, véritable atteinte aux libertés publiques et individuelles : pouvoir de placer
des mouchards dans nos ordinateurs « suspects » au nom de la « cybercriminalité pédophile »,
généralisation de la vidéosurveillance, accroissement du pouvoir des policiers municipaux,
instauration d’un couvre-feu pour les mineurs de 13 ans, fermeture facilitée des épiceries de nuit,
création du délit de « vendeur à la sauvette », interdiction de vivre en habitat choisi (camion, yourte,
tipi, auto-écoconstruction », … etc.

Afin d’interpeller la population sur les dangers de cette loi, le rassemblement s’est poursuivi par une
procession de camions. Bloquant durant une demi-heure le carrefour des Halles Laissac, une centaine
de personnes dans une ambiance bonne enfant dansait sur « I will survive » (petit souvenir de 98 !
) Mais ce samedi à Montpellier nous n’étions plus les champions du monde ! Les CRS surgissant
d’une petite rue, sans sommation, ont couru dans tous les sens, matraquant aveuglément les gens, les
camions/maisons avec des enfants à l’intérieur, déclenchant des tirs de flash-ball…

Cette attaque policière préfigure l’ordre violent et arbitraire qui, par la loi Loppsi II et sous couvert de
lutte contre l’insécurité, fera la chasse aux citoyens qui se revendiqueront des droits et libertés, en
particulier ceux de penser différemment et d’exprimer cette différence sur la voie publique.

Le NPA condamne ces pratiques policières barbares, dignes d’un autre temps et d’un autre
contexte politique et appelle l’ensemble des partis, syndicats et associations attachées aux libertés
à engager les démarches visant à donner une suite politique et judiciaire à ces violences subies par
des manifestants.

Montpellier le 26 décembre 2010

Sur notre blog : Loppsi II : le point de vue d’Anna, militante du NPA 34, nomade vivant en camion, agressée, avec d’autres camarades, samedi dernier à Montpellier par une police enragée !

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page