Gaz de schiste, nouvel « eldorado » d’Amérique du Nord…son danger concerne désormais au premier chef la région !

(1)


Communiqué du NPA 34 : gaz de schiste, l’Hérault est aussi concerné ! Proposition d’une réunion unitaire mardi 8 février 20h au 14 rue du commerce.(lire ci-dessous)

28 janvier : Sud-est Gaz de schiste : le groupe Total a repéré en France un site à haut potentiel (Midi Libre)

Gaz de schiste : Total montre son grand intérêt et sa détermination pour la région (Montpellier Journal)

Le gaz de schiste dit « non conventionnel » est extrait des schistes peu poreux et peu perméables. Le sol de nos régions de Montélimar à Montpellier en passant par le Larzac ou le Gard (soit 15 000 km2) en recèlerait des dizaines de milliards de mètres cubes. Trois groupes principaux, Total, GDF-Suez et le Suisse Schuepbach Energy […] s’apprêtent à y pratiquer des forages. (L’Hérault du Jour)

Lire la suite et d’autres documents ci-dessous.

(1) L’Hérault du Jour du 4 janvier 2011


Communiqué du NPA 34 : gaz de schiste, l’Hérault est aussi concerné !

Le 30 mai dernier, le Ministère de l’Écologie décidait d’octroyer trois permis d’exploration de gaz de schistes. C’est du gaz naturel qui ne se trouve pas dans des poches géologiques traditionnelles facilement exploitables mais qui est enfermé dans les roches profondes sédimentaires. La zone concernée va de Montélimar à Montpellier en remontant vers le Larzac.

Pour exploiter cette énergie fossile et non-renouvelable qu’on appelle donc le gaz de schiste, il faut recourir à une technique nouvelle pour ramener à la surface ce gaz qui se trouve très profondément dans le sous-sol et emprisonné dans le schiste. Cette technique dite de « fracturation hydraulique» est délicate et surtout désastreuse sur le plan environnemental.

C’est une catastrophe écologique qui se prépare : pollution de l’air, pollution de l’eau, augmentation du trafic routier, modification des paysages, destruction et modification des sous-sols.

Et en plus, tout cela se prépare dans le plus grand secret. Les éluEs locaux des territoires concernés n’ont pas été officiellement informés que Total ou GDF vont venir explorer sur leur commune.

Décidément, on va vraiment laisser aux générations futures une planète exsangue et dans un sale état à force de racler les fonds de tiroir des réserves d’énergies fossiles pour maintenir notre type de civilisation : déforestation, épuisement des sols, des sous-sols, pollution de l’air, de l’eau, dérèglement climatique, disparition d’espèces animales, disparition d’espèces végétales, famines et catastrophes naturelles, etc.

Ne serait-il pas temps de redéfinir nos modes de vie et de consommation et privilégier ceux qui économisent l’énergie, préservent les ressources et respectent la vie ?

Les populations ont leur mot à dire sur le type de société que l’on nous prépare mais aussi sur la préservation de leur environnement et les choix énergétiques de demain !

Le NPA s’oppose à ces permis de polluer et demande leur annulation ainsi qu’un moratoire sur le sujet.

Il prend acte de la décision du Département de demander lui aussi que soient annulés les permis d’exploration.

Il lance un appel pour que se réunissent rapidement l’ensemble des organisations, associations, syndicats, partis politiques et simples citoyens afin de mettre en place une structure unitaire pour faire échouer ces projets dangereux. Réunion unitaire mardi 8 février 20h au 14 rue du commerce.

……………………………..

28 janvier : Sud-est Gaz de schiste : le groupe Total a repéré en France un site à haut potentiel (Midi Libre)

Gaz de schiste : Total montre son grand intérêt et sa détermination pour la région (Montpellier Journal)

Gaz de schiste : le conseil général de l’Hérault se prononce pour un moratoire (Montpellier Journal)

Pour augmenter la lisibilité de l’article ci-dessous, cliquer sur l’onglet Affichage de votre ordinateur, puis sur Zoom, puis encore, autant de fois que nécessaire, sur Agrandir. Une fois la lecture finie revenir sur Normal.

L’article de L’Hérault du Jour (4 janvier 2011)

Sur notre blog : GAZ DE SCHISTE : DANGER SUR LA REGION !

Le sud de la France cible à risques pour l’exploration du gaz de schiste (Montpellier Journal)

Hérault Levée de boucliers face à la fièvre du gaz de schiste qui gagne aussi le sud de la France (Midi Libre)

Gaz de schiste : l’inquiétant nouveau filon des compagnies pétrolières (Basta !)


Le Larzac en lutte contre le gaz de schiste (Basta !)

Gaz de schiste : Les marchés peuvent-ils imposer des limites ? (ATTAC)

Gaz de schistes, toujours plus loin… toujours plus sale ! (Les Amis de la Terre)

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page