Beziers. Chômage Le grand Biterrois au fond du classement (Midi Libre)

Le Biterrois affiche le taux de chômage – dans la population active, estimé à 14,8 % au second trimestre 2010 – le plus mauvais du Languedoc-Roussillon. […] La zone d’emploi de Béziers a vu son taux de chômage s’aggraver de 2,8 points.

Sur 348 zones d’emploi en France, le pays du grand Biterrois progresse dans le classement mais reste le 5 e plus mauvais sur le plan national. En revanche, le Biterrois affiche le taux de chômage – dans la population active, estimé à 14,8 % au second trimestre 2010 – le plus mauvais du Languedoc-Roussillon.

Sans doute l’ouverture du Polygone à Béziers aura-t-il corrigé la donne pour le 3 e trimestre 2010. Mais rien n’est sûr en matière d’économie.

En attendant et par rapport au second trimestre de 2008, que l’on prend comme base de référence avant le début de la crise économique que nous traversons, la zone d’emploi de Béziers a vu son taux de chômage s’aggraver de 2,8 points. C’est la même chose sur Perpignan à titre de comparaison. Une seule exception à tout cela, et il faut aller
en Lozère pour cela, le bassin d’emploi de la ville de Mende affiche le plus faible taux de chômage de la région avec un taux de 4,9 % et ce, alors que le chômage y a tout de même progressé de 1,1 % en 2 ans.
« Il faut donc d’urgence une prise en compte spécifique des besoins de notre bassin d’emploi en terme d’accompagnement des demandeurs d’emploi et d’incitation à la création d’emplois durables », assure Joan-Lois Escafit de la CFDT.

Sur Béziers, la Maison de l’emploi, en très grande difficulté à la fin du second trimestre et vouée à disparaître, a été sauvée par les élus locaux. Un point d’appui pour soutenir la reprise quand elle arrivera.

Beziers. Chômage Le grand Biterrois au fond du classement (Midi Libre)

……………………………..

La Lettre Electronique du NPA Béziers N° 38

Partager :
Ensemble 34
Retour haut de page